Volkswagen : après la Golf, l’utilitaire Crafter se convertit à l’hydrogène

Publié le 22 septembre 2018 à 15h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Quatre ans après le concept Volkswagen Golf HyMotion, le Crafter en reprend la chaîne de traction à hydrogène

Quatre ans après le concept Volkswagen Golf HyMotion, le Crafter en reprend la chaîne de traction à hydrogène

CONCEPT - Au salon IAA de Hanovre, le constructeur expose une version hydrogène de son utilitaire Crafter. Au programme de ce prototype qui reprend la chaîne de traction du concept Volkswagen Golf HyMotion dévoilé il y a 4 ans : une autonomie supérieure à 530 km, une charge réalisée en moins de 5 minutes et une commercialisation attendue en 2023.

Au salon IAA des véhicules utilitaires et commerciaux, outre le vélo à assistance électrique cargo - le plus évolué du marché selon le constructeur -, les déclinaisons électrifiées par le préparateur ABT des Caddy et Transporter ainsi que la version utilitaire du concept I.D. BUZZ, la firme de Wolfsburg présente un prototype à hydrogène basé sur le Crafter.

 

Autonomie de 530 km

Alors que les carnets de commandes de la variante électrique à batteries du Crafter et de son cousin MAN TGE viennent d’ouvrir, le prototype électrique dopé par une pile à combustible ouvre la voie à un fourgon 4,25 tonnes, « zéro émission » et à autonomie étendue.

Parmi les principales caractéristiques : un moteur électrique développant une puissance de 100 kW / 136 ch, quatre réservoirs qui stockent un total de 7,5 kg de dihydrogène sous pression (700 bars) et un plein réalisé en moins de 5 minutes sur une station de distribution adéquate. Avec sa consommation moyenne de 1,4 kg / 100 km en conditions réelles d’exploitation, le Crafter HyMotion offre une autonomie de 530 km.

 

Mise en production et réseaux de distribution

Des spécifications techniques qui ne sont pas sans rappeler celles du prototype Golf HyMotion dévoilé lors de l’édition 2014 du salon de Los Angeles. Ou encore celui du Caddy Maxi qui a réalisé un tour d’Europe en 2009.

Audi A7 h-tron : premier essai de la berline à hydrogène (+ photos)

Prometteur, le concept ne sera pas commercialisé aux professionnels avant que l’Europe ne dispose d’une véritable infrastructure de distribution. Soit exactement le même argument avancé il y a quatre ans à Los Angeles. Cette fois-ci pourtant, les représentants de la division utilitaires de Volkswagen présents à Hanovre évoquent une possible date de commercialisation : 2023.

Une année qui, en Allemagne, ne doit rien au hasard : à cette date, le pays devrait compter un dense réseau de stations (400). Et en 2030, ce nombre devrait même être porté à 1 000 unités. En attendant, nos voisins disposent du deuxième plus important réseau de distribution d’hydrogène de la planète, derrière le Japon mais devant les États-Unis.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.