e-Caddy et e-Transporter : cure d’électrification pour les utilitaires Volkswagen

Publié le 20 septembre 2018 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Le préparateur allemand ABT a électrifié les utilitaires Caddy et Transporter en leur greffant une chaîne de traction alimentée par une batterie de 37,3 ou 74,6 kWh

Le préparateur allemand ABT a électrifié les utilitaires Caddy et Transporter en leur greffant une chaîne de traction alimentée par une batterie de 37,3 ou 74,6 kWh

NOUVEAUTES - Au salon IAA des véhicules utilitaires et commerciaux de Hanovre, Volkswagen présente les variantes électriques de ses Caddy et Transporter. Déclinés en versions utilitaires et transport de passagers, les deux prototypes sont l’œuvre du préparateur allemand ABT.

Dans le domaine de l’électrification de véhicules existants, l’autrichien Kreisel excelle déjà. En 2015, l’un de ses nombreux projets a conduit ses équipes à remplacer la motorisation diesel d’un Mercedes-Benz Sprinter par une chaîne de traction électrique. Soit près de quatre avant la version de série du eSprinter présentée en ce moment-même à Hanovre. Moins connu sur ce micro-marché est le préparateur allemand ABT qui, dès 2013, présentait une version électrifiée du Volkswagen Caddy. Depuis, l’entreprise basée dans l’Allgau (sud-ouest) a créé une division e-Line dédiée à la mobilité électrique.

Volkswagen e-Transporter électrique 

Batterie de 37,3 ou 74,6 kWh

Une première expérience qui, combinée à son expertise acquise en championnat FIA des monoplaces électriques (Formula E), a convaincu la branche utilitaires du groupe de Wolfsburg de lui confier l’électrification de ses actuels Caddy et Transporter. Rebaptisés e-Caddy et e-Transporter, les deux prototypes exposés à l’IAA sont habillés d’une couleur crème spécifique aux taxis allemands.

Déclinés en versions utilitaires et transport de passagers, les véhicules embarquent une chaîne de traction identique. Soit un bloc moteur d’une puissance de 82 kW / 112 ch et d’un couple maxi de 200 Nm alimenté par une batterie Lithium-Ion d’une capacité totale de 37,3 kWh. Limitée électroniquement, la vitesse maxi est fixée à 120 km/h. Seul le Transporter (T6) a droit en option à un doublement du pack batterie initial, à 74,6 kWh.

 

Jusqu’à 400 km d’autonomie

Offrant une autonomie respective de 220 km (Caddy), 208 km (T6) et 400 km (T6 avec capacité doublée) selon le très irréaliste et archaïque cycle d’homologation NEDC, les trois variantes proposent une charge utile et un volume de chargement identiques aux versions diesel grâce à l’implantation de la batterie sous le plancher.

Volkswagen T6 : l’électrique avec 400 km d’autonomie existe déjà (+ photos)

Basée sur le Maxi, le Volkswagen e-Caddy offre un volume de 4,3 m3 et peut transporter jusqu’à 5 personnes. Plus généreux, le e-Transporter offre un volume de 6,7 m3 et une capacité de 9 personnes. Si la concurrence incarnée par les Renault Kangoo Z.E. et Mercedes-Benz eVito sont déjà commercialisés - depuis 2012 pour l’utilitaire de Maubeuge -, la firme de Wolfsburg n’a pas précisé une quelconque date de mise en production.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.