Volkswagen e-Crafter : l’électrique vient concurrencer le Renault Master ZE ... au prix fort

Publié le 06 septembre 2018 à 09h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Volkswagen s’apprête à commercialiser son premier utilitaire électrique en France à un tarif de 69 500 euros H.T.

Volkswagen s’apprête à commercialiser son premier utilitaire électrique en France à un tarif de 69 500 euros H.T.

NOUVEAUTE – Premier utilitaire électrique de Wolfsburg, le Volkswagen e-Crafter sera commercialisé en France à un tarif de 69 500 euros H.T. dès la fin 2018. Avec sa chaîne de traction héritée de la compacte e-Golf, son autonomie théorique de 173 km et sa charge utile max autorisée de 1,72 tonne, le véhicule vient concurrencer le Renault Master Z.E. et le futur Mercedes e-Sprinter.


Après les premiers tests réalisés par des petites et grandes entreprises en Allemagne, Volkswagen a démarré fin août la présentation presse de son premier utilitaire électrique. Basée sur le Crafter de seconde génération conçue dès l’origine pour accueillir une chaîne de traction « zéro émission », cette déclinaison hérite de la motorisation issue de la berline compacte e-Golf première version. A savoir un bloc développant une puissance de 100 kW / 136 ch en crête pour un couple maximal de 290 Nm.

Véhicules utilitaires : 75 % convertibles à l’électrique à court terme 

L3H3 à partir de 69 500 euros H.T.

Installée dans le plancher, la batterie Lithium-Ion d’une capacité utile de 35,8 kWh correspond quant à elle à la version restylée de la Volkswagen e-Golf (lire notre essai). Une capacité qui offre une autonomie théorique de 173 km en cycle NEDC, soit 100 à 120 km en conditions réelles d’exploitation (suivant la charge et les conditions climatiques). Dans sa variante L3H3 longue de 5,99 m et haute de 2,59 m, l’e-Crafter peut transporter jusqu’à 1,72 t de charge utile.

 

Charge rapide en 1 heure

Commercialisé en décembre prochain à partir de 69 500 euros H.T. (batterie incluse), l’e-Crafter vient concurrencer sur le segment des utilitaires 3,5 t le Renault Master Z.E. (lire notre essai) lancé en début d’année à un tarif de 58 300 euros H.T. (batterie incluse). Pour justifier cet écart de prix, le constructeur allemand souligne sa qualité de fabrication irréprochable ainsi que la présence d’un dispositif de charge rapide au standard CCS capable de faire le plein de la batterie (de 10 à 80 %) en moins d’une heure. Rendez-vous d’ici une semaine pour un essai détaillé réalisé à Hambourg.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.