Paris : 1 000 bornes de recharge Autolib’ réactivées le 1er décembre

Publié le 09 octobre 2018 à 21h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

A compter du 1er décembre, 1 000 bornes de recharge Autolib’ seront à nouveau accessible via un abonnement mensuel de 10 euros

A compter du 1er décembre, 1 000 bornes de recharge Autolib’ seront à nouveau accessible via un abonnement mensuel de 10 euros

A compter du 1er décembre 2018, quelque 1 000 bornes de recharge du défunt réseau francilien Autolib’ seront réactivées à Paris. Un soulagement pour la plupart des propriétaires de véhicules électriques pour qui l’arrêt du service a bouleversé leur quotidien.


La fin du service d’autopartage Autolib’ en région Ile-de-France a transformé le territoire en quasi désert de la charge le 31 juillet dernier. Rendant difficile le quotidien des propriétaires de véhicules électriques et hybrides rechargeables qui comptaient lors de leur achat sur une infrastructure de charge dense incluant les frais de stationnement. Équipées d’un système de supervision propriété de la société IER, filiale du groupe Bolloré, les bornes sont depuis restées inaccessibles.

Autolib’ : les places de stationnement iront aux véhicules électriques 

1 000 bornes réactivées

Si les alternatives existent dans la capitale, elles demeurent chères (parkings Indigo, SAEMES, ...) ou peu plébiscitées en raison d’une fiabilité aléatoire (BElib’). Autant de désagréments que la Ville de Paris compte faire oublier avant la fin de l’année. Lors d’une déclaration conjointe faite cet après-midi par la maire Anne Hidalgo et Christophe Nadjovski, son adjoint aux Transports, la municipalité a confirmé la réactivation de 1 000 bornes de recharge à compter du 1er décembre prochain.

 

Abonnement de 10 euros, charge gratuite

Si les modalités d’accès seront prochainement communiquées, la ville a précisé que les utilisateurs réguliers du service devront souscrire à un abonnement mensuel de 10 euros tandis que la charge sera gratuite, quelle que soit la durée de la session. Pour l’instant limitée à 3 kW, la puissance des bornes évoluera d’ici un an et de nouveaux points de charge seront mis en service.

En attendant, particuliers, professionnels mais aussi sociétés d’autopartage - dont le service Moov’in.Paris lancé demain - pourront bientôt faire le plein d’énergie sur 1 000 emplacements qui seront déterminés par les mairies d’arrondissement.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.