Autolib’ : les places de stationnement iront aux véhicules électriques

Publié le 25 juin 2018 à 17h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Jusqu’à début 2019, les quelque 3 200 places de stationnement ainsi que les bornes de recharge du réseau Autolib’ seront accessibles gratuitement aux propriétaires de véhicules électriques

Jusqu’à début 2019, les quelque 3 200 places de stationnement ainsi que les bornes de recharge du réseau Autolib’ seront accessibles gratuitement aux propriétaires de véhicules électriques

En région Ile-de-France, les 3 244 places de stationnement dédiées au service d’autopartage Autolib’ seront prochainement transformées en places gratuites à destination des propriétaires de véhicules électriques. Une mesure qui s’accompagnera temporairement de la possibilité de faire le plein d’énergie sur les bornes de recharge du défunt service.


Acté jeudi 21 juin par le syndicat mixte Autolib’ Velib’ Métropole (SAVM), l’arrêt du service de véhicules électriques en libre-service vire au psychodrame. Entre une résiliation anticipée du contrat (5 ans), une perte de près de 300 millions d’euros et les possibles poursuites engagées par le délégataire Blue Solutions – filiale du groupe Bolloré –, les abonnés ne savent pas encore à quelle date le service prendra fin, Autolib’ s’étant contenté d’un mail laconique dans lequel il annonce l’arrêt du service aujourd’hui lundi 25 juin, au plus tôt.

 

Places et bornes de recharge gratuites

Des incertitudes qui n’ont pas empêché la Ville de Paris de plancher sur la transition et le devenir des places de stationnement et des bornes de recharge associées. Et la collectivité d’annoncer que l’infrastructure sera ouverte aux Franciliens « propriétaires d’un véhicule électrique ou utilisant un véhicule électrique en autopartage, à titre personnel ou professionnel ». Les 3 244 places seront accessibles gratuitement, dans la limite de 6 heures consécutives. Quant aux bornes du défunt service Autolib’, elles devraient rejoindre début 2019 le réseau de charge BElib’ opéré par Sodetrel, filiale d’EDF.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.