DS 7 Crossback : 5 choses à savoir sur le SUV hybride rechargeable (+ photos)

Publié le 24 septembre 2018 à 21h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Premier modèle hybride rechargeable du groupe, le DS7 Crossback E-Tense partagera sa chaîne de traction avec le Peugeot 3008 HYBRID4

Premier modèle hybride rechargeable du groupe, le DS7 Crossback E-Tense partagera sa chaîne de traction avec le Peugeot 3008 HYBRID4

NOUVEAUTÉ - Baptisée E-Tense, la déclinaison hybride rechargeable du SUV DS7 Crossback sera révélée au grand public lors du prochain Mondial de l’Automobile de Paris. Commercialisé à l’été 2019, le cousin du Peugeot 3008 HYBRID4 est animé par une triple motorisation essence-électrique alimentée par batterie et offre une autonomie WLTP de 50 km.

 

Puissance et transmission

Cousin du 3008 HYBRID4 dont les spécifications techniques ont été dévoilées ce matin, le DS7 Crossback E-Tense est basé sur la plateforme EMP2 et accueille une triple motorisation hybride à batterie rechargeable sur une source d’énergie externe. Essence, le bloc 4 cylindres 1,6 l PureTech de 147 kW / 200 ch est installé sur le train avant et reçoit le renfort d’un premier bloc électrique de 80 kW / 109 ch. Posé sur le train arrière avec un réducteur et un onduleur, la seconde machine électrique de puissance équivalente assure une transmission intégrale sans arbre mécanique. L’ensemble est piloté par une boîte automatique e-EAT8 à 8 rapports et développe une puissance cumulée de 300 ch (450 Nm).

  

Batterie, autonomie et consommation

Implanté sous les sièges arrière, la batterie Lithium-Ion d’origine LG Chem développe une capacité totale de 13,2 kWh. Une énergie embarquée qui offre une autonomie de 50 km selon le nouveau WLTP proche des conditions réelles d’utilisation. Selon la même norme, la consommation mixte toute théorique est de 2,2 l / 100 km. Doté d’une fonction E-SAVE qui permet de conserver l’autonomie de la batterie - sur autoroute par exemple -, le DS7 Crossback voit sa vitesse limitée électroniquement à 135 km/h en mode « zéro émission », l’un des 4 modes de conduite disponibles (avec Sport/Hybrid/AWD).

ESSAI – DS7 Crossback : la version hybride rechargeable testée sur circuit 

Prise et temps de charge

Dissimulée sous une trappe située dans l’aile arrière gauche, la prise de charge de type 2 est reliée à un chargeur embarqué acceptant jusqu’à 7 kW de puissance. Inédit sur le marché des modèles hybrides rechargeables, la plupart des chargeurs étant limités à 3 kW à l’exception de l’Audi Q7 e-tron Quattro (11 kW), ce système permet de réduire le temps de charge à environ 2 heures sur une borne adaptée, sur la voie publique, en maison individuelle ou en copropriété. Livré de série, le dispositif offre également la possibilité de charger l’accumulateur en 8 heures sur une simple prise domestique.

  

Bonus, émissions et fiscalité

Supprimé le 1er janvier dernier, le bonus « écologique » pour les modèles hybrides rechargeables devrait être restauré l’an prochain. Le groupe PSA Peugeot Citroën auquel appartient DS Automobiles a en effet engagé des discussions avec le gouvernement pour la création d’une prime à l’achat de 2 000 euros. En attendant, les émissions de CO2 du DS7 sont inférieures à 50 g / km, de quoi le classer parmi les véhicules à très faibles émissions polluantes. Et donc de donner accès aux entreprises à une exonération totale de la taxe sur les véhicules de société (TVS).

DS 3 Crossback E-Tense : 5 choses à savoir sur le crossover électrique 

Concurrence et stratégie

A l’exception du cousin Peugeot 3008 avec qui il partage la plateforme, la chaîne de traction et de nombreux composants, le DS7 Crossback E-Tense n’a pas d’équivalent sur le segment des crossovers compacts à motorisation alternative. Pas même chez Volkswagen, pionnier de la technologie Plug-in Hybrid et qui a décidé de reporter sine die la commercialisation du Tiguan GTE. Chez DS Automobiles, le véhicule marquera le début de sa stratégie d’électrification. Chaque nouveau modèle qui sera lancé sera systématiquement décliné dans une variante électrifiée, à l’image du crossover urbain DS3 qui recevra à l’automne 2019 une motorisation 100 % électrique.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.