DS veut concurrencer Polestar en devenant une marque électrique

Publié le 02 mai 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

En 2025, DS Automobiles ne commercialisera plus que des modèles électriques ou hybrides rechargeables

En 2025, DS Automobiles ne commercialisera plus que des modèles électriques ou hybrides rechargeables

A l’horizon 2025, le jeune label premium du groupe Peugeot Citroën deviendra également une marque dédiée aux véhicules électrifiés. A cette date, le constructeur commercialisera exclusivement des modèles électriques ou hybrides rechargeables.


Retournement de situation : longtemps réticent à investir le marché naissant des véhicules à batteries rechargeables, le groupe Peugeot Citroën prend le contrepied des déclarations de son patron – Carlos Tavares est allé jusqu’à évoquer un possible ElectricGate, en référence au scandale des moteurs diesels truqués – et suit les démarches entreprises par la concurrence. Dont Polestar, la division hautes performances de Volvo devenu l’an passé son label dédié aux motorisations alternatives.

 

Un catalogue électrifié

Au sein du groupe français dont l’ambition est de décliner 27 modèles mondiaux en versions électriques ou hybrides rechargeables d’ici 2023, la marque DS Automobiles joue un rôle central en devenant son bras électrifié. Une mission que l’on pensait dans un premier temps être dévolue à Opel, constructeur allemand racheté par la firme de Sochaux en 2017. Dans un entretien accordé à nos confrères du Journal Auto, Yves Bonnefont, le directeur de la marque, confiait le week-end dernier lors de l’e-Prix de Paris (Formula E) que son catalogue sera exclusivement constitué en 2025 de modèles électrifiés.

 

Une électrique pour le Mondial 2018

Et M. Bonnefont de préciser « à partir de 2025, chaque nouvelle DS sera uniquement lancée en version hybride rechargeable ou électrique. Notre ambition est très claire : que DS soit parmi les leaders mondiaux des voitures électrifiées sur son marché. » Un objectif rendu possible selon lui par une convergence entre « les courbes de TCO (coût total de possession, N.D.L.R.) de modèles électrifiés et thermiques devraient se croiser. » Dès l’an prochain, le constructeur commercialisera son premier modèle hybride rechargeable – le DS7 Crossback e-tense – tandis que son premier véhicule électrique sera dévoilé en octobre au Mondial de Paris.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.