Tesla : son toit solaire révolutionnaire disponible à la commande

Publié le 06 avril 2017 à 10h00 | La rédaction | 3 minutes

Destinées à remplacer les panneaux photovoltaïques, les tuiles à capteurs solaires intégrés doivent également permettre aux maisons d’être indépendante du réseau électrique

Destinées à remplacer les panneaux photovoltaïques, les tuiles à capteurs solaires intégrés doivent également permettre aux maisons d’être indépendante du réseau électrique

Les tuiles solaires de Tesla ont pour ambition de remplacer les toits conventionnels tout en produisant de l'électricité renouvelable. A partir de ce mois d’avril, il est possible d’en passer commande. Les Etats-Unis seront très probablement le premier pays concerné.

 

Tuiles à capteurs solaires intégrés

Le patron de Tesla, Elon Musk, dévoilait l’automne dernier ce qui, selon lui, allait révolutionner l'énergie solaire à domicile : les tuiles à capteurs solaires intégrés. En venant se placer directement sur le toit des maisons, ces tuiles peuvent en effet aisément remplacer les traditionnels et parfois disgracieux panneaux photovoltaïques. Récemment interpellé sur Twitter sur la date de sortie de celles-ci, M. Musk a annoncé que les intéressés peuvent commencer à prendre commande à partir de ce mois d’avril. La firme de Palo Alto via sa filiale Solar City compte proposer en tout quatre modèles, mais il n'y aura que deux choix disponibles au lancement.

Tesla n’a pour l’heure communiqué aucune information concernant les pays où ces produits seront distribués. Le groupe s’est également montré discret sur leur puissance. Quant au prix, aucun chiffre n’a été non plus dévoilé. Face à autant de mystères, il est difficile de procéder à une quelconque comparaison pour le moment. Seule certitude, la production de ces nouvelles tuiles solaires devrait débuter dans l’usine de Buffalo (Etat de New York) à partir de cet été. En principe, les premières livraisons devraient avoir lieu fin 2017.

Toit solaire Tesla 

Les promesses des toits technologiques

Les toits technologiques bardés de capteurs seront livrés avec des batteries – dont la capacité n’a pas été non plus communiquée –  qui seraient capables d’emmagasiner jusqu'à 24 heures d'énergie solaire. Elles auraient une durée de vie d’environ dix ans et pourront être montées directement sur un mur ou à même le sol. Par ailleurs, Tesla promet de livrer à ses clients des tuiles d’une exceptionnelle robustesse qui peuvent résister pratiquement à toutes les intempéries. En somme, le fabricant souhaite proposer un système qui permet aux maisons d’être totalement indépendantes d’un réseau électrique ; mais, il est évident que seule l’expérience pourra réellement permettre de juger si le visionnaire milliardaire a réussi une nouvelle fois à gagner son pari, qui plus est sur un marché des panneaux solaires déjà hyperconcurrentiel.

Tesla : du toit solaire à la batterie d’une voiture électrique

Il est également important de noter qu’il n’y a pas que le coût des tuiles et la capacité des batteries qui entrent en compte dans la décision finale des consommateurs. En effet, dans certains pays, le prix de l’électricité issu du renouvelable est subventionné ; tandis que dans d’autres – la majorité –, il ne l’est pas. Dans la plupart des cas, l’argument de Tesla continue ainsi de reposer principalement sur l’avantage esthétique de ses nouvelles tuiles, et donc le fait qu’en les installant, il n’est plus besoin de recourir à des panneaux photovoltaïques qui risquent d’enlaidir et le toit et le paysage.