Mercedes, Fisker, Allemagne et Jaguar : l’essentiel de l’actu de ce mercredi

Publié le 29 mars 2017 à 19h00 | La rédaction | 2 minutes

Du lundi au vendredi à 19h, découvrez votre nouveau rendez-vous avec un condensé des meilleures actualités liées aux véhicules électriques et hybrides. Aujourd’hui mercredi 29 mars, Mercedes annonce le lancement de 10 modèles électriques d’ici 2022, Fisker confirme la commercialisation fin 2017 de sa berline électrique et Mazda planche sur une réplique à Renault ZOE.

 

Mercedes : le constructeur de Stuttgart révise ses plans en matière de mobilité électrique. Au dernier Mondial de Paris, l’état-major avait annoncer le lancement de 10 nouveaux modèles électriques d’ici 2025. Finalement, le calendrier est resserré et les 10 véhicules devront être mis sur le marché avant 2022. Source : Automotive News

 

BMW : à l’occasion de la réunion annuelle des actionnaires, le patron Harald Krüger a précisé ses ambitions dans le domaine des véhicules à très faibles émissions. A l’horizon 2025, 15 à 25 % des ventes globales du constructeur (incluant Mini) porteront sur des modèles électriques ou hybrides rechargeables. Source : BreezCar

 

Hermes : le logisticien allemand a noué un partenariat avec Mercedes pour la fourniture de 1 500 Sprinter et Vito à motorisation électrique. Les premières expérimentations à Stuttgart et Hambourg auront lieu début 2018. En 2025, Hermes ambitionne de livrer les principales métropoles du pays en mode « zéro émission ». Source : Daimler

Nissan e-NV200 

Nissan e-NV200 : l’utilitaire électrique de Nissan a été vendu à 4 319 unités l’an passé en Europe, en croissance de 7 %. Une performance qui permet au e-NV200 de devancer le Renault Kangoo Z.E., référence du marché. L’utilitaire produit à Barcelone a récemment rejoint les flottes de la Royal Navy et du grand magasin londonien Harrods. Source : BreezCar

 

Fisker : le jeune constructeur confirme le lancement de sa berline électrique à fin 2017. Dotée d’une batterie au graphène offrant une autonomie de 640 km, le véhicule devrait pouvoir parcourir 100 km de plus l’année suivante tandis qu’une nouvelle version offrirait une autonomie de 1 000 km en 2024. Source : lifePR

 

Jaguar E-Pace : le petit-frère du Jaguar F-Pace vient d’être surpris en tenue de camouflage lors de tests hivernaux. Mais contrairement à la déclinaison électrique du grand SUV, l’E-Pace devrait recevoir une motorisation hybride rechargeable. Commercialisation attendue courant 2018. Source : BreezCar