Utilitaire électrique : le Nissan e-NV200 détrône le Renault Kangoo Z.E.

Publié le 29 mars 2017 à 06h00 | La rédaction | 3 minutes

Doté d’une batterie Lithium-Ion de 24 kWh, le Nissan e-NV200 offre une autonomie de 120 km en conditions réelles d’utilisation

Doté d’une batterie Lithium-Ion de 24 kWh, le Nissan e-NV200 offre une autonomie de 120 km en conditions réelles d’utilisation

En 2016, Nissan a vendu 4 319 exemplaires de son e-NV200 en Europe. Des ventes en croissance de 7 % qui permet à cet utilitaire électrique de détrôner le concurrent de l’allié, le Renault Kangoo Z.E.

 

Utilitaire et ludospace 5 ou 7 places

Le Nissan e-NV200 se classe dans la catégorie des véhicules utilitaires légers (VUL) électriques. Une catégorie qui répond aux besoins grandissants des entreprises européennes soucieuses d’une gestion optimale de leur flotte et soumises à des contraintes réglementaires de plus en plus restrictives (dont les restrictions de circulation). Avec l’e-NV200, Nissan propose un modèle fourgon ainsi qu’un ludospace 5 et 7 places baptisé Evalia, généralement utilisé par les taxis. Héritant de la chaîne de traction de la Nissan LEAF, voiture électrique la plus vendue au monde, le Nissan e-NV200 bénéficie de nombreux avantages parmi lesquels des coûts d’entretien limités. Le constructeur de Yokohama estime ainsi que le budget maintenance est inférieur de 40 % à un véhicule diesel de même catégorie.

Nissan e-NV200 

Des ventes dopées par les entreprises

En 2016, Nissan a vendu 4 319 exemplaires de son e-NV200 en Europe, des ventes en croissance de 7 % par rapport à l’année précédente. Une paille comparée aux 94 265 voitures électriques écoulées dans le monde par l’Alliance Renault Nissan sur la même période, mais un chiffre encourageant pour la marque nippone. Grâce à cette croissance, la variante électrique de l’utilitaire/ludospace détrône ainsi le Renault Kangoo Z.E., longtemps leader sur ce segment de marché. Disponible uniquement en Europe, la version électrique tarde à débarquer sur d’autres continents et ce même si des tests sont actuellement en cours.

Essai Nissan e-NV200 : 7 places pour les taxis (+ photos) 

De nouveaux clients pour la Nissan e-NV200

Si le Nissan e-NV200 n’a pas encore bénéficié d’une mise à jour de sa batterie – à l’instar de la compacte LEAF et de sa batterie 30 kWh – et que son autonomie reste limitée à 120 km en conditions réelles d’utilisation, il n’en reste pas moins séduisant pour nombre de clients entreprises et, dans une moindre mesure, particuliers. Dernier exemple en date : la Royal Navy qui a fait l’acquisition de 48 e-NV200. Une commande qui va permettre à l’emblématique marine royale britannique de réduire les émissions polluantes de sa flotte. Un objectif lié à la politique d’efficience énergétique engagée par le Ministère de la défense qui vise à réduire l’impact de ses activités sur l’environnement. Et c’est la base navale de Portsmouth qui bénéficie de ce programme pour accueillir la nouvelle flotte 100 % électrique.

Galerie de photos