En 2018, le SUV Maserati Levante adoptera l’hybride rechargeable

Publié le 07 juin 2017 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

Le SUV Maserati Levante adoptera en 2018 la triple motorisation essence-électrique du monospace Chrysler Pacifica PHEV

Le SUV Maserati Levante adoptera en 2018 la triple motorisation essence-électrique du monospace Chrysler Pacifica PHEV

Évoquée pour la première fois en 2016, la perspective d’une Maserati Levante hybride rechargeable vient d’être confirmée par la marque au trident. Le SUV essence-électrique héritera d’un groupe motopropulseur issu de la famille Fiat Chrysler Automobile (FCA), à savoir celui installé sur le monospace Chrysler Pacifica Hybrid récemment lancé sur le continent nord-américain. 

 

Chaîne de traction adaptée d’un monospace

Avec des ventes en hausse de seulement 14 % sur le marché américain l’an dernier ainsi que des normes anti-pollution de plus en plus restrictives, Maserati s’est vu contraint de diversifier son offre en proposant une déclinaison hybride rechargeable de son SUV Levante. Premier SUV de la gamme du constructeur italien et premier modèle électrifié de la marque, la Levante hybride rechargeable devrait être mis sur le marché courant 2018. Toutefois, afin de limiter les frais en recherche et développement, l'industriel italien a fait appel à la technologie essence-électrique de l’une des marques du groupe FCA pour l’hybridation de son modèle. En l’occurrence celle inaugurée par le monospace Chrysler Pacifica, remplaçant du Voyager (découvrez notre essai du Chrysler Pacifica PHEV). La marque estime en effet que seulement 10 % des futurs acheteurs Levante opteront pour cette déclinaison à très faibles émissions.

Maserati Levante PHEV 

V6 essence combiné à deux moteurs électriques

La Maserati Levante hybride rechargeable devrait ainsi être animée par un V6 essence de 3,6 litres couplé à deux moteurs électriques dont la puissance totale devrait être dopée pour l’occasion. Alimentée par une batterie d’une capacité de 16 kWh, le SUV italien aura une autonomie de 50 km en mode 100 % électrique. Une technologie qui ne devrait pas avoir véritablement d’impact sur la sensation de conduite comparée à une vraie Maserati selon Umberto Cini, l’un des dirigeants de la marque italienne. D’après lui, les conducteurs au volant d’une Levante hybride rechargeable auront les mêmes sensations qu’aux commandes d’un autre modèle Maserati. « L’une des caractéristiques fondamentales de la marque est le plaisir de conduite. Si nous pouvons offrir grâce à l’hybride rechargeable ou même l’électrique un plaisir similaire à celui ressenti au volant d’un modèle de la gamme actuelle à moteur thermique, alors pourquoi ne pas y aller ! », a-t-il indiqué à nos confrères australiens du site Car Advice.

 

ELECTRIQUE : attendu pour 2019-2020, le premier modèle 100 % électrique de la firme de Modène ne sera pas une concurrente directe à la berline Tesla Model S. Selon les premiers éléments recueillis auprès du constructeur, celui-ci travaillerait sur un coupé pourrait s’inspirer du concept Alfieri (allez plus loin en lisant La première Maserati électrique ne sera pas une anti-Tesla).