Pour éviter les abus, Tesla limite l’accès à ses Superchargers

Publié le 03 janvier 2018 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

Objectif de la mesure : assurer la disponibilité des Superchargeurs aux clients réalisant de longues distances

Objectif de la mesure : assurer la disponibilité des Superchargeurs aux clients réalisant de longues distances

Afin d’éviter les situations abusives sur son réseau, Tesla vient d’annoncer la mise en place d’une nouvelle politique d'utilisation de ses stations de charge ultra-rapide baptisée « Supercharger Fair Use Policy ». Une politique interdisant l’accès aux taxis, VTC et à toute entité utilisant les Tesla Model S et X à des fins commerciales.

 

Déplacements privés sur de longues distances

Une nouvelle politique concernant l’exploitation des Tesla Superchargeurs vient d’être adoptée par la marque américaine. Une réglementation qui empêche désormais l’accès à ses bornes de recharge rapides à tous les véhicules neufs ou d’occasion achetés depuis le 15 décembre 2017 utilisés à des buts lucratifs. Soit des Model S et X utilisés comme taxi, VTC ou pour le covoiturage (via Uber, Lyft ou autres services similaires), pour livrer ou transporter des marchandises, à des fins gouvernementales ou pour toute autre entreprise exerçant dans le commerce. Selon les dernières informations publiées par Tesla sur son site internet, sur la page dédiée aux mentions légales, l’objectif étant de recentrer l’utilisation de son réseau sur son intérêt initial. Ceci afin de permettre les déplacements privés sur de longues distances et fournir une solution de chargement à ceux qui ne peuvent pas faire le plein d’énergie de leur véhicule chez eux ou sur leur lieu de travail.

Tesla Superchargers

Limiter ou bloquer l’accès du véhicule au réseau

« Lorsque les Superchargers ne sont pas utilisés conformément à l’usage auquel ils sont destinés, cela a un impact négatif sur la disponibilité des bornes de recharge (…) pour les autres utilisateurs », justifie le constructeur sur son site internet. Dans le cas où les utilisateurs concernés ne respecteraient pas ces nouvelles mesures, l’entreprise de Palo Alto pourra leur rappeler les règles en vigueur. En cas d'abus, elle pourra choisir de prendre des mesures supplémentaires pour assurer la disponibilité des Superchargers à l’usage auquel ils sont destinés. Tesla pourrait à titre d’exemple choisir de limiter ou bloquer l’accès du véhicule au réseau de Superchargeurs. « Si vous rechargez votre véhicule d’une manière qui n’est pas conforme à la présente Supercharger Fair Use Policy, nous pouvons vous demander de modifier votre comportement » avertit Tesla. Seuls les clients de la première heure pourront encore utiliser intensivement le réseau de charge du constructeur. A l’image des flottes de taxis et VTC de la région parisienne qui, pour la plupart, ne disposent d’aucune borne de recharge résidentielles aux domiciles des chauffeurs.

Galerie de photos