Tesla en Allemagne : entre concurrence déloyale et mesures protectionnistes

Publié le 11 décembre 2017 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

Outre-Rhin, l’administration vient de retirer la Tesla Model S de la liste des véhicules éligibles à l’aide de 4 000 euros

Outre-Rhin, l’administration vient de retirer la Tesla Model S de la liste des véhicules éligibles à l’aide de 4 000 euros

Après la Norvège qui a envisagé de supprimer les aides à l’achat de véhicules électriques les plus lourds – dont les modèles Tesla – avant de finalement se rétracter, c’est au tour de l’Allemagne d’en faire de même. L'organisme allemand en charge des subventions vient de retirer la Tesla Model S de la liste des véhicules éligibles à l’aide de 4 000 euros.

 

Poids en Norvège, prix en Allemagne

Si l’administration norvégienne avait envisagé d’instaurer une « taxe Tesla » en raison de ses véhicules jugés trop lourds – quand bien même ils sont « zéro émission » –, c’est au tour de l’Allemagne de s’en prendre aux modèles électriques de la firme californienne. Mais outre-Rhin, l’administration pointe le prix trop élevé. En effet, l’attribution de la prime est conditionnée par le fait que le modèle électrique dit « de base » doit être proposé à un tarif inférieur à 60 000 euros hors options. Pour continuer de bénéficier du bonus, le constructeur a trouvé un artifice en retirant quelques équipements de sa berline d’entrée de gamme Model S 75D, ce afin de baisser au mieux son prix de vente. Caméra de recul, capteurs de stationnement ou avertisseur de franchissement de ligne sont ainsi proposés dans un pack « confort » spécifique au marché allemand et proposé à un peu plus de 13 000 euros. Or, selon l’office fédéral de l’économie et du contrôle des exportations (BAFA), l’office allemand en charge de l’octroi des aides, il est impossible d’acheter la Model S dans une version de base équivalente à celle proposée dans le reste de l’Europe (lire notre article).

Tesla Model X 

Accusé de concurrence déloyale

Selon le média allemand « Auto Bild », l’information selon laquelle il serait assez difficile pour les clients de commander une Model S 75D sans ce fameux pack confort aurait été diffusée par un employé de la firme de Palo Alto. Une information qui a immédiatement provoqué une forte réaction chez le BAFA accusant Tesla de concurrence déloyale. De la part de Tesla, un porte-parole de la marque affirme que « tout le monde en Allemagne peut commander la version de base de la Tesla Model S sans son pack confort ». Le même a aussi précisé l’ouverture d’une enquête interne. Tesla qui, rappelons-le, avait déjà accusé les autorités allemandes de mettre en place des mesures protectionnistes pour protéger ses constructeurs nationaux, dépourvus d’offre équivalente sur le segment électrique. « Il est important de mentionner que la limite de prix a été délibérément choisie par le gouvernement allemand, de sorte que les voitures Tesla ne soient pas éligibles », avait alors indiqué le constructeur, menaçant de faire appel à la Commission du commerce de l’Union Européenne pour dénoncer le dispositif.