Hyundai Kona Electric : son prix d’accès à 28 000 euros en France ?

Publié le 02 juillet 2018 à 15h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Les tarifs du Kona Electric sont déjà connus en Norvège, en Allemagne et au Royaume-Uni

Les tarifs du Kona Electric sont déjà connus en Norvège, en Allemagne et au Royaume-Uni

Après la Norvège et l’Allemagne, Hyundai ouvre le carnet de commandes de son crossover électrique au Royaume-Uni. Avec un ticket d’accès de 33 395 euros hors aides à l’achat, la grille tarifaire du Kona Electric correspond à celle dévoilée chez nos voisins allemands. En France, le prix du modèle pourrait donc débuter à 28 000 euros, bonus déduit.


Révélée dans sa version de série en mars dernier au salon de Genève, la déclinaison électrique du Hyundai Kona devrait rapidement devenir un bestseller sur le marché européen des véhicules à très faibles émissions polluantes. Après avoir fait l’objet de 7 000 commandes fermes en Norvège – un pays qui livrera ses premiers clients dans le courant du mois de juillet – et ouvert les réservations en Allemagne, c’est au tour de la filiale britannique de dévoiler les tarifs de son SUV dont le carnet de commandes sera ouvert le 1er août.

 

Norvège, Allemagne, Royaume-Uni

Outre-Manche, le Kona Electric est proposé un tarif d’accès de 29 495 livres, hors aide à l’achat gouvernementale de 4 500 livres versée dans la limite de 35 % du prix du véhicule. Soit 33 995 euros au cours actuelle de la livre pour la version équipée de la batterie 39,4 kWh offrant une autonomie de 300 km selon le nouveau cycle WLTP proche de la réalité. Pour la variante dotée d’une pile Lithium-Ion de 64 kWh (autonomie de 470 km), les acheteurs britanniques devront débourser 38 418 euros (hors aide).

 

28 000 euros en France, bonus déduit

Des tarifs très proches de ceux pratiqués en Allemagne – respectivement 34 600 euros et 39 000 euros – et qui, on l’espère, correspondront à la future grille tarifaire française. Si la filiale hexagonale du premier constructeur sud-coréen reprend les trois niveaux de finition proposés chez nos voisins – Trend, Style, Premium –, il se pourrait que le ticket d’entrée du crossover électrique avoisine les 28 000 euros, bonus « écologique » de 6 000 euros déduit. En attendant l’officialisation des prix publics, retrouvez-nous le 11 juillet pour l’essai du véhicule en Norvège.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.