Hyundai Kona Electric : les délais de livraison s’allongent en Europe

Publié le 27 juin 2018 à 13h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Face à l’engouement du marché norvégien, Hyundai évoque des délais de livraison rallongés pour son Kona Electric

Face à l’engouement du marché norvégien, Hyundai évoque des délais de livraison rallongés pour son Kona Electric

Second véhicule électrique du constructeur, le crossover Kona Electric a été commandé à près de 7 000 exemplaires en Norvège, un pays dans lequel Hyundai n’envisageait que 2 000 ventes la première année. Une situation qui rallonge les délais de livraison, le sud-coréen évoquant déjà l’été 2020.


Avec la Tesla Model 3, le Hyundai Kona Electric est probablement l’un des véhicules électriques les plus attendus de l’année, en Europe et sur le continent nord-américain. Un engouement qui, en Norvège, s’est traduit par quelque 20 000 réservations qui se sont traduites en quelques jours en 6 969 commandes fermes (au 23 juin).

 

Livraison mi-2020 pour les derniers clients

Un chiffre qui représente trois fois et demi les projections de ventes du sud-coréen pour ce seul pays et qui aura pour conséquence d’allonger les délais de livraison, un phénomène qui affecte déjà la variante « zéro émission » de la berline IONIQ. La firme de Séoul évoque ainsi des dates de livraison repoussées à mi-2020 pour les derniers clients.

 

Deux batteries et puissances en France

En France, le véhicule devrait être commercialisé d’ici l’automne et sera disponible en deux versions offrant respectivement une autonomie de 300 km et 470 km selon le nouveau cycle d’homologation WLTC. Dotée d’une batterie de 39,4 kWh, la première variante développera une puissance de 99 kW / 135 ch. La seconde aura droit à une pile d’une capacité de 64 kWh et à une cavalerie de 150 kW / 204 ch.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.