Porsche Mission E : Taycan sera son nom de série !

Publié le 09 juin 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Après le nom de code Mission E du concept, place à l’appellation définitive de la première électrique de Zuffenhausen : la Porsche Taycan

Après le nom de code Mission E du concept, place à l’appellation définitive de la première électrique de Zuffenhausen : la Porsche Taycan

MODELE A VENIR – La première voiture électrique du constructeur allemand s’appellera Taycan. Après le nom de code Mission E réservé au concept, la berline sportive « zéro émission » sera le premier modèle à bénéficier des investissements colossaux de Porsche dans le domaine des motorisations alternatives.


Ne l’appelez plus Mission E : le premier modèle 100 % électrique produit en grande série de la firme de Zuffenhausen cédera le nom de code du concept pour adopter l’appellation Taycan, plus en phase avec le reste de la gamme. Selon Porsche, ce nom signifie « jeune cheval vigoureux », en référence au cheval cabré qui figure sur l’écusson de ses véhicules depuis 1952. Une information révélée hier soir, lors d’un événement organisé pour les 70 ans de la marque.

 

Trois niveaux de puissance

Si la version de série de cette Taycan et sa mise en production ne sont pas attendues avant l’année prochaine, Porsche délivre régulièrement des informations à son sujet. Dernier exemple en date : sa prise en main sur circuit par le pilote maison Mark Webber, une initiative destinée pour beaucoup à rassurer les futurs clients sur les qualités dynamiques et le tempérament sportif de la berline. Vraisemblablement décliné en trois versions de 400, 530 et 700 ch, la version de série de la Mission E devrait embarquer une batterie de 120 kWh.

 

Autonomie de 500 km et charge rapide

Présentée en septembre 2015 au salon de Francfort, lors de l’éclatement du scandale du Dieselgate, l’étude était animée par une double motorisation électrique de 440 kW / 600 ch alimentée par une batterie Lithium-Ion d’une capacité de 95 kWh. Une cavalerie offrant d’excellentes performances, avec un 0 à 100 km/h exécuté en 3,5 s et une autonomie avoisinant les 500 km selon le très irréaliste cycle d’homologation NEDC.

Question recharge, Porsche promet une compatibilité avec les stations haute puissance 150 kW capable de recouvrer 80 % de l’autonomie en une vingtaine de minutes. Premier constructeur premium à électrifier une partie de sa gamme avec la commercialisation des Cayenne et Panamera hybrides rechargeables, Porsche a récemment indiqué vouloir doubler ses investissements dans le domaine pour atteindre 6 milliards d’euros d’ici 2022.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.