Nouvelle Peugeot 508 : l'hybride rechargeable pour l'automne 2019 (+ vidéo)

Publié le 23 février 2018 à 17h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Présentée au salon de Genève, la nouvelle Peugeot 508 sera déclinée à l'automne 2019 dans une variante hybride rechargeable

Présentée au salon de Genève, la nouvelle Peugeot 508 sera déclinée à l'automne 2019 dans une variante hybride rechargeable

Dévoilée en première mondiale au salon de Genève, la seconde génération de la berline Peugeot 508 affiche une silhouette de coupé et adopte un hayon. Inspirée des lignes de l’Audi A5 Sportback, la lionne quittera la Bretagne pour l’Alsace et adoptera une motorisation hybride rechargeable dont la commercialisation débutera à l’automne 2019.

Après la fuite des images volées, Peugeot dévoile les photos officielles de sa nouvelle berline. Avec une poupe qui n’est pas rappeler la défunte 504 produite en Argentine et des lignes qui, de l’aveu même de la marque, ont été inspirées par l’Audi A5 Sportback, cette seconde génération cible davantage la Volkswagen Arteon que la familiale Passat. En témoignent la hauteur de pavillon abaissée de 5 cm, son excellente aérodynamique (Cx de 0,26) ou encore l’absence de cadre pour les vitres de portes.

 

Une berline aux allures de coupé

Plus courte que le premier opus né en 2011 (4,75 m vs 4,83 m), la nouvelle 508 adopte un hayon en matière plastique tandis que les ailes avant et le capot moteur sont en aluminium. Dans l’habitacle, la quatrième version de l’iCockpit inaugurée par la citadine 208 remplace l’instrumentation traditionnelle et le dessin de la planche de bord est proche de celui dévoilé en 2014 par le concept Exalt à motorisation hybride essence-électrique. Parmi les points faibles de cette nouvelle mouture, la capacité du réservoir de carburant passe de 72 à 60 l et le volume du coffre arrière est amputé de 33 l (487 l).

Reposant sur la plateforme modulaire EMP2 déjà étrennée par le duo 3008/5008 et, plus récemment, par le crossover DS7 Crossback, la Peugeot 508 sera proposée avec le bloc 4 cylindres essence turbo 1,6 THP (180 et 225 ch), le bloc 4 cylindres 1,5 l diesel turbo (130 ch) et son équivalent 2.0 l BlueHDI (160 et 180 ch). Jusqu’à présent assemblée sur le site breton de Rennes La Janais, la berline sera produite à Mulhouse dès la fin mai pour une commercialisation fin septembre.

 

Hybride rechargeable sans 4x4

Investi dans l’électrification de ses gammes, PSA Group adaptera sur la Peugeot 508 la chaîne de traction hybride rechargeable de la DS7 Crossback E-Tense dont le lancement a été annoncé pour le printemps 2019 (lire notre essai). Mais contrairement au SUV, le système ne sera pas disponible avec une transmission intégrale et se contentera de combiner un moteur 4 cylindres 1,6 l THP de 225 ch à un bloc électrique de 50 kW / 68 ch logé dans la boîte de vitesses automatique à 8 rapports (EAT8).

Traction, cette version offrira une autonomie d’environ 50 km en mode « zéro émission » (jusqu’à 135 km/h) grâce à une batterie Lithium-Ion (capacité non dévoilée) installée sous le plancher du coffre arrière. Un accumulateur rechargeable sur une source d’énergie externe (prise domestique ou borne de recharge), contrairement à la précédente technologie HYbrid4 diesel-électrique. Commercialisée à l’automne 2019, la 508 viendra concurrencer la BMW 330e et la Mercedes Classe C prochainement déclinée en deux variantes hybrides rechargeables.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.