Hyundai Nexo : tarif subventionné et bon démarrage en Corée

Publié le 04 avril 2018 à 15h00 | La rédaction | 2 minutes

Commercialisé en Corée du Sud à partir de 25 000 euros grâce à de généreuses aides à l’achat, le nouveau véhicule à hydrogène de Hyundai sera disponible dès cet été en France

Commercialisé en Corée du Sud à partir de 25 000 euros grâce à de généreuses aides à l’achat, le nouveau véhicule à hydrogène de Hyundai sera disponible dès cet été en France

Le groupe automobile sud-coréen Hyundai a démarré la commercialisation du SUV Nexo sur son marché domestique. Ce véhicule dopé à l’hydrogène devrait débarquer en France cet été.

 

Hyundai a commencé à vendre le Nexo en Corée du Sud depuis la mi-mars et affirme avoir déjà reçu plus de 1 000 précommandes pour son nouveau modèle de voiture électrique à pile à combustible. Une forte demande bien appuyée par les nombreuses aides à l’achat offertes pour ce type de véhicule dans le pays.

C’est en effet grâce à ces subventions publiques que le numéro 1 sud-coréen peut proposer son crossover à très faibles émissions polluantes pour environ 25 000 euros seulement. Un prix très compétitif qui démarre à 33 900 000 wons pour le modèle d’entrée de gamme, soit 25 169 euros : sans le soutien du gouvernement, celui-ci coûterait 52 000 euros, soit plus du double de la valeur actuelle.

 

Autonomie de 600 km et garantie de 10 ans

« Avec ce début positif, nous poursuivrons nos efforts sur les marchés étrangers afin de soutenir le développement du nouveau marché des véhicules à pile à combustible », a déclaré Byung Kwon Rhim, le Vice-président exécutif de la compagnie sud-coréenne. Pour rappel, ce modèle ne rejetant que de la vapeur d’eau revendique une autonomie de 800 km (cycle NEDC), soit un rayon d’action d’à peu près 600 km en conditions réelles, ses grands réservoirs pouvant engloutir jusqu’à 156 litres d'hydrogène liquide.

Son bloc moteur électrique de 120 kW (163 ch) offre des performances somme toute correctes, avec un 0 à 100 km/h en 9,5 secondes et une vitesse de pointe de 179 km/h. Selon Hyundai, celui-ci atteindrait un rendement de 60 % et fournirait 20 à 30 % de puissance en plus par rapport à celui installé sur le prédécesseur ix35 FCEV (lire notre essai). Par ailleurs, il sera également proposé en étant assorti d’une garantie de 10 ans ou 160 000 km parcourus.

 

Le Nexo attendu en France cet été

Le SUV devrait débarquer dans l’Hexagone cet été et être proposé à un tarif de 60 000 euros. Et tout comme son cousin Kona dont la variante électrique est attendue en fin d’année, le crossover y bénéficiera d’un bonus « écologique » de 6 000 euros. Les premiers exemplaires du véhicule à pile combustible rejoindront vraisemblablement la flotte de l’opérateur de taxis parisiens HYPE qui, à l’horizon 2020, ambitionne de compter  jusqu’à 600 véhicules à hydrogène (PAC).

Galerie de photos