Hydrogène : déjà 6 500 véhicules en circulation dans le monde

Publié le 13 février 2018 à 13h00 | La rédaction | 2 minutes

Depuis 2013, près de 6 500 véhicules à hydrogène ont rejoint les routes du globe. Toyota et sa Mirai se partagent 75 % du marché, devant Hyundai et Honda

Depuis 2013, près de 6 500 véhicules à hydrogène ont rejoint les routes du globe. Toyota et sa Mirai se partagent 75 % du marché, devant Hyundai et Honda

Sur les cinq dernières années, près de 6 500 véhicules à hydrogène (pile à combustible) ont été vendus sur la planète, dont plus de la moitié en Californie. Leader sur ce marché embryonnaire, le groupe automobile japonais Toyota est concurrencé par son compatriote Honda et surtout par le sud-coréen Hyundai.

 

Selon un rapport de la société d'études de marché Information Trends, environ 6 500 véhicules à pile à combustible (hydrogène) ont été vendus dans le monde entre 2013 – date à laquelle les premiers véhicules ont été commercialisés – et 2017. Plus de la moitié ont été immatriculés en Californie, ce qui fait du Golden State un modèle de réussite dans le déploiement de la technologie. Le Japon, en pointe dans les infrastructures de ravitaillement d’hydrogène, a aussi contribué au succès de celle-ci.

 

75 % du marché pour Toyota

Parmi les constructeurs automobiles, Toyota est celui qui a connu le plus de succès, représentant plus de 75 % des parts du marché mondial. En outre, l’an passé, les ventes du groupe nippon ont connu un bond spectaculaire en doublant par rapport à ses ventes totales des années précédentes.

Pour Naqi Jaffery, l'auteur principal du rapport, les véhicules électriques à batterie (BEV) seront les bénéficiaires à court terme de la transition actuelle vers les voitures « zéro émission ». Toutefois, a-t-il souligné, au fur et à mesure que les stations d’hydrogène augmenteront en nombre et essaimeront à travers la planète, les véhicules à pile à combustible prendront progressivement le relais. Et d’ajouter qu’un tel écosystème favorable à la technologie de la pile à combustible ne commencera pas à être mis en place avant 2020.

 

Multiplication des offres d’ici 2021

D'ici 2021, au moins 11 constructeurs auront par ailleurs déployé des véhicules à pile à combustible, parmi lesquels Toyota, Hyundai, Kia, Honda, BMW et Daimler. Rouler dans un modèle à hydrogène ne devrait toutefois pas intéresser massivement les particuliers avant de nombreuses années. Car à la difficulté de réaliser le plein du réservoir s’ajoute un prix d’achat qui, en moyenne, représente plus du double du tarif d’un véhicule électrique à batterie. Toyota ambitionne de changer la donne en assurant qu’en 2025, la remplaçante de sa berline Mirai sera commercialisée au prix d’une hybride équivalente.

Galerie de photos