VIDEO - Volvo Vera : son camion autonome se révèle … impossible à conduire

Publié le 17 septembre 2018 à 05h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Pour assurer des rotations courtes et répétitives, Volvo a développé un concept de camion électrique et autonome

Pour assurer des rotations courtes et répétitives, Volvo a développé un concept de camion électrique et autonome

CONCEPT - Volvo Trucks a dévoilé un prototype de camion autonome dont la particularité est l’absence de cabine. Un véhicule électrique dont la mission sera de transporter du fret dans les ports, les usines et les centres logistiques.


Tandis que Uber a renoncé cet été à développer un poids-lourds à conduite autonome, que les syndicats s’inquiètent de la menace pour l’emploi que représente ce type de technologie aux États-Unis et que Hyundai a finalisé un test en conditions réelles de son prototype Xcient en Corée, Volvo Trucks présente un inédit concept baptisé Vera. Un semi-remorque 100 % autonome et électrique dépourvu de cabine et donc impossible à piloter par un chauffeur.

 

Rotations courtes et répétitives

Animé par une chaîne de traction similaire aux camions « zéro émission » que le suédois commercialisera l’an prochain - les Volvo FL et FE -, le prototype embarque une batterie Lithium-Ion d’une capacité de 300 kWh offrant une autonomie d’environ 300 km en conditions réelles d’exploitation.

Avec son design proche du concept Steinwinter Supercargo des années 1980, le Vera sera compatible avec n’importe quelle remorque standard (jusqu’à 32 tonnes). Sa mission sera de réaliser des rotations répétitives et de courtes distances pour transporter des charges lourdes dans les zones portuaires, les sites de production, les centres logistiques et ce 24/24h et 7/7j. L’ensemble étant coordonné via un centre de contrôle. Volvo Trucks n’a en revanche communiqué aucune date de commercialisation.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.