Avec sa remorque électrique, Bosch promet une économie de 9 000 litres par an

Publié le 05 septembre 2018 à 21h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Grâce à un moteur électrique et une batterie, le système de Bosch permet de récupérer l’énergie cinétique au freinage

Grâce à un moteur électrique et une batterie, le système de Bosch permet de récupérer l’énergie cinétique au freinage

Lors du salon IAA de Hanovre, l’équipementier R. Bosch présentera en première mondiale un système de remorque électrifiée et autonome. Une technologie rassemblant une machine électrique et une batterie qui doit permettre en moyenne à un poids-lourd d’économiser 9 000 litres de carburant chaque année.


Dans le domaine de la mobilité électrique, l’équipementier allemand fait feu de tout bois. Et même si la direction a temporairement abandonné l’idée d’une production en propre de cellules pour batteries, elle poursuit sa stratégie destinée à faciliter l’électrification des transports. Outre les composants qui alimentent déjà les chaînes de production des constructeurs – à l’image du bloc électrique SM6180 qui équipe les petits utilitaires Streetscooter de la Deutsche Post –, R. Bosch a présenté cet été sa technologie eCityTruck destinée à l’électrification des utilitaires de 2 à 7,5 tonnes principalement utilisés pour la logistique du dernier kilomètre.

Bosch remorque camion électrique 

Une remorque autonome dans les dépôts

Au prochain salon du véhicule utilitaire qui se tiendra à Hanovre du 20 au 27 septembre, l’équipementier de Stuttgart dévoilera un prototype de remorque électrique et autonome. Avec sa machine électrique installée sur l’un des essieux, celle-ci récupère l’énergie cinétique lors des phases de décélération pour la stocker dans une batterie Lithium-Ion. Une énergie qui peut soit alimenter le tracteur, soit le système de réfrigération. Et gros avantage, la remorque peut fonctionner indépendamment du camion et donc librement évoluer au sein des dépôts de marchandises.

 

Économies de carburant substancielles

Pour Markus Heyn, membre du conseil d’administration, « en électrifiant les remorques, Bosch franchit une étape importante vers le stationnement automatisé dans les dépôts de marchandises. » Et accompagne les transporteurs vers une logistique à plus faible teneur en carbone et à se mettre en conformité avec les restrictions de circulation actuelles et futures. Tout en assurant une économie moyenne de 9 000 litres de gasoil, par poids-lourd et par an. Rendez-vous le 20 septembre pour découvrir en détails cette nouvelle technologie dont la commercialisation démarrera l’an prochain.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.