Voiture à hydrogène : un premier modèle signé Audi en 2020

Publié le 20 mars 2018 à 13h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Le constructeur sera le premier au sein du groupe Volkswagen à proposer un modèle électrique équipé d’une pile à combustible

Le constructeur sera le premier au sein du groupe Volkswagen à proposer un modèle électrique équipé d’une pile à combustible

Le constructeur allemand a officiellement annoncé son projet de commercialiser un premier modèle électrique dopé à l’hydrogène d’ici deux ans. Après le prototype Audi A7 h-tron de 2014 et le concept Audi h-tron quattro de 2016, la firme d’Ingolstadt prend l’initiative sur la technologie pile à combustible au sein du groupe Volkswagen.

 
Audi s’apprête à ouvrir la voie du véhicule à hydrogène au sein du groupe Volkswagen. Lors de la conférence de presse annuelle qui s’est tenue la semaine passée au siège du constructeur, le patron Rupert Stadler a confié que le premier modèle dopé au gaz sous pression sera commercialisé en 2020. Une décision vraisemblablement motivée par l’accroissement du nombre de stations de distribution de dihydrogène dont l’Allemagne est devenue le champion européen. Mais aussi de la concurrence incarnée par le Mercedes GLC Fuel Cell dont la production démarrera cette année et l’arrivée du nouveau Hyundai NEXO.

Le premier véhicule à hydrogène sera commercialisé par Audi en 2020 

Deux concepts en attendant la série

L’aventure de la pile à combustible n’est pas nouvelle pour le groupe allemand. A l’automne 2014, lors du salon de Los Angeles, Volkswagen présentait son concept Golf HyMotion tandis que la marque sœur Audi dévoilait son prototype A7 h-tron quattro testé par nos soins à Ingolstadt. Moins de deux ans plus tard, la marque aux anneaux entrelacés récidivait au salon de Detroit avec l’étude h-tron quattro, un SUV qui préfigurait la version de série de l’Audi Q6 à hydrogène. Mais le Konzern avait alors renoncé à ses plans, pointant la faiblesse du réseau d’infrastructure de charge.

 

Concurrence et réseau de distribution

L’arrivée de nouveaux concurrents sur ce segment – dont BMW en collaboration avec Toyota – associée à la montée en puissance du réseau public de distribution dans une poignée de pays ou de régions – dont la Californie, le Royaume-Uni et l’Allemagne – ont décidé les dirigeants du groupe de Wolfsburg à investir dans une version de production. Pour rappel, le concept A7 h-tron embarque 6 kg d’hydrogène, offre une autonomie réelle de 600 km et réalise un plein en seulement 4 minutes sur une station à 700 bars.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.