Volvo : le camion électrique passera par la batterie et non l’hydrogène

Publié le 23 novembre 2017 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Le suédois Volvo Trucks a entamé des discussions avec le sud-coréen Samsung SDI dans le domaine des batteries électriques

Le suédois Volvo Trucks a entamé des discussions avec le sud-coréen Samsung SDI dans le domaine des batteries électriques

Volvo Trucks est en discussion avec le géant technologique sud-coréen Samsung SDI pour développer des batteries de nouvelle génération destinées à ses futurs poids-lourds électriques.

 

Pourparlers avec Samsung SDI

Volvo Trucks est en discussion avec le géant technologique sud-coréen Samsung SDI pour développer des batteries de nouvelle génération qui seront intégrées à l’avenir dans ses camions électriques, a récemment déclaré Claes Nilsson, le président du constructeur suédois, dans un entretien avec le journal The Korea Herald.

« Nous collaborons déjà avec Samsung en ce qui concerne la technologie des batteries », a-t-il souligné. « Là où nous utilisons les chaînes de traction entièrement électriques aujourd'hui, c'est du côté des bus. Mais au fur et à mesure que nous avançons, nous en avons aussi besoin pour les camions. L'industrie coréenne, en ce qui concerne les semi-conducteurs et les batteries, ainsi que dans d’autres domaines, est très avancée », a-t-il ajouté. Nilsson n’a toutefois pas donné de précision sur la portée de la collaboration que son entreprise souhaitait mettre en place avec Samsung SDI. Il n’a pas non plus souhaité s’étendre sur les types de batteries qu’il envisageait de construire avec le Sud-Coréen.

 

Le choix de l’électrique à batteries

Pour Claes Nilsson, bien que la technologie de la pile à combustible (hydrogène) reste une option valable pour le transport, ce sont les batteries électriques qui s’imposeront probablement dans le futur et deviendront ainsi le standard pour les constructeurs. Le dirigeant a toutefois indiqué que sa société continuerait d’investir dans le développement des piles à combustible. Car, dit-il, nul ne sait où la technologie pourrait aboutir.

Par ailleurs, anticipant un changement de la législation sud-coréenne qui sera plus stricte à l’avenir en matière de sécurité routière, la société a décidé d'installer deux nouveaux dispositifs de sécurité dans tous ses poids-lourds vendus sur ce marché à partir de janvier 2018. En l’occurrence, un avertisseur de collision avec freinage d'urgence et une assistance au maintien de la voie. « Quand nous pensons que la technologie est mature et que le marché est prêt, nous n'attendons pas la législation », a déclaré le président de Volvo Trucks.

La Corée du Sud est le neuvième plus grand marché de Volvo Trucks en termes de bénéfices. L’entreprise devrait y vendre cette année environ 3 000 poids-lourds, soit une augmentation de 15 % par rapport à 2016. Le Pays du Matin calme représente 3 % des ventes mondiales de Volvo Trucks.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.