Komatsu Electric : 4 tonnes de batteries pour transporter 71 tonnes de roches

Publié le 27 septembre 2017 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Un consortium suisse finalise le développement d’un Komatsu électrifié équipé d’une immense batterie de 700 kWh et capable de transporter jusqu’à 71 tonnes de roches

Un consortium suisse finalise le développement d’un Komatsu électrifié équipé d’une immense batterie de 700 kWh et capable de transporter jusqu’à 71 tonnes de roches

Afin de neutraliser les 262 tonnes de CO2 par an émis par un Komatsu de 45 tonnes, un consortium d’entreprises suisses prépare actuellement un tombereau rigide à benne basculante pour mines et carrières muni d’une motorisation électrique. Il sortira cet automne et deviendra le plus gros véhicule électrique au monde avec sa batterie de 700 kWh de plus de 4 tonnes.

 

Economiser jusqu’à 100 000 litres de gasoil par an

Sur une initiative de Ciments Vigier SA, une des entreprises suisses constituant le consortium à l’origine du projet, l’un des camions les plus pollueurs au monde est actuellement en train de bénéficier d’une cure d’électrification au sein de Kuhn Schweiz AG. Construit à partir d’un Komatsu HD605-7, le mastodonte de 45 tonnes sera animé par une motorisation 100 % électrique lors de sa sortie prévue pour dans quelques semaines et deviendra ainsi le plus gros véhicule électrique au monde. Si gros qu’une fois installé sur ses roues de 2 mètres de diamètres, il faudra monter neuf marches d’escalier pour atteindre le poste de pilotage. Selon un communiqué émis par Lithium Storage, une autre entreprise qui participe au consortium, dans sa version thermique alimentée au diesel, un Komatsu consomme annuellement jusqu’à 100 000 litres de gasoil et émet entre 131 à 262 tonnes de CO2.

Komatsu Electric 

L’équivalent de 8 batteries de Tesla Model S

Doté d’un moteur électrique d’une puissance de 590 kW / 800 ch qui remplace le 6 cylindres turbodiesel de 23,15 l développant 751 ch d’origine, ce tombereau électrique sera capable de transporter jusqu’à 71 t de roches depuis la carrière de Ciments Vigier, au pied du mont Chasseral, jusqu’à la cimenterie située non loin de Bienne, en contrebas. Quant à sa batterie, elle est composée de 1 440 cellules de nickel-manganèse-cobalt, d’une capacité équivalente à 8 batteries de Tesla Model S pesant au total environ 4,5 tonnes, lui permettra d’effectuer 20 fois par jour le trajet. Cette batterie de 700 kWh sera rechargée grâce à un système de récupération d’énergie qui récolte jusqu’à 40 kWh de courant au fur et à mesure que le camion traverse la montagne escarpée surtout lors des freinages dans les descentes. Un système ingénieux qui devrait permettre à la batterie d’avoir un excédent de 200 kWh à la fin de la journée.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.