Aux USA, Volkswagen et Navistar lanceront un poids-lourd électrique en 2020

Publié le 02 octobre 2017 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

Volkswagen et son partenaire Navistar vont développer un camion électrique de classe moyenne dont la commercialisation interviendra à l’horizon 2020

Volkswagen et son partenaire Navistar vont développer un camion électrique de classe moyenne dont la commercialisation interviendra à l’horizon 2020

En partenariat avec Volkswagen, le fabricant de poids-lourds américain Navistar a annoncé il y a quelques jours le lancement d'un camion électrique de moyenne catégorie sur le marché nord-américain d'ici 2020. Une collaboration qui devrait également amener à la mise en place d’une plateforme unique connectée à l'échelle mondiale.

 

Lancement d'un nouveau camion électrique d’ici 2019

Le constructeur allemand Volkswagen et le fabricant de poids-lourds américain Navistar ont annoncé à l’occasion du North American Commercial Vehicle Show, qui s’est tenu le 25 septembre dernier à Atlanta (Géorgie), la commercialisation fin 2019-début 2020 d'un camion électrique de moyenne catégorie  sur le marché nord-américain. Les deux sociétés entendent aussi développer du matériel en commun ainsi que des systèmes pour connecter les véhicules à internet.

« Notre alliance avec Volkswagen Truck & Bus nous permet de passer beaucoup plus rapidement à la propulsion électrique grâce à notre capacité à tirer parti de leurs investissements technologiques et de leurs composants dans des segments du marché où nous sommes déjà leader », a déclaré Troy Clarke, le PDG de Navistar.

Avant d’ajouter : « Nous croyons que le véhicule de classe 6/7 est idéal pour les solutions de groupe motopropulseur électrique à court terme, compte-tenu de l'abondance de l'espace de chargement, et du fait que ces véhicules parcourent généralement de courtes distances et peuvent se recharger en fin de journée ».

 

Convergence des plateformes de connectivité

Au cours de leur conférence de presse commune, Troy Clarke et Andreas Renschler, PDG de Volkswagen Truck & Bus, ont également déclaré que les deux firmes ont l’intention de faire converger leurs plateformes de connectivité (la solution OnCommand Connection de Navistar et la RIO de VW, NDLR) afin de créer une plateforme unique connectée à l'échelle mondiale, qui devrait couvrir environ 650 000 véhicules circulant dans le monde entier.

« Le transport du futur s'appuiera massivement sur la connectivité, car cela rendra notre monde beaucoup plus efficace », a souligné M. Renschler. Qui ajoute : « L'écosystème que nous allons créer avec notre plateforme commune conduira notre alliance stratégique (avec Navistar) à un niveau encore plus élevé ».

 

Collaboration dans les poids-lourds diesel

Parallèlement aux plans de solutions de transport sans émissions, les deux fabricants vont également s’associer pour développer la prochaine génération de groupes motopropulseurs diesel pour le marché américain – prévue pour être mis sur le marché en 2021 – en prévision des prochains règlements mondiaux sur les émissions de gaz à effet de serre. Les deux groupes sont bien partis pour réaliser des économies de coûts d’environ 500 millions de dollars (422 millions d’euros) au cours des cinq premières années de leur alliance, a déclaré Troy Clarke. Pour rappel, il y a un peu plus d‘un an, Volkswagen est entré à hauteur de 16,6 % au capital de Navistar.