A 130 000 euros, le poids-lourd électrique de Tesla est compétitif

Publié le 23 novembre 2017 à 17h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Grâce à un coût d’exploitation annoncé à 66 cents par km et à des performances hors-normes, le Tesla Semi veut révolutionner le transport routier

Grâce à un coût d’exploitation annoncé à 66 cents par km et à des performances hors-normes, le Tesla Semi veut révolutionner le transport routier

Dévoilé il y a tout juste une semaine, le Tesla Semi a pour ambition de révolutionner le secteur du transport routier. Performances hors-normes, coûts d’exploitation compétitifs et conduite semi-automatique. Ne restait plus qu’à connaître le prix dont la firme de Palo Alto vient de révéler une fourchette comprise entre 130 000 et 170 000 euros H.T.

 

Performances hors-normes

Révélé jeudi dernier à Los Angeles en même temps que le nouveau Roadster, le Tesla Semi cumule les superlatifs avec une autonomie maximale annoncée de 800 km, une batterie dont la capacité devrait avoisiner les 1 000 kWh – soit 10 fois l’énergie embarquée dans une Model S 100D –, un réseau de MegaChargers délivrant jusqu’à 350-400 kW de puissance (640 km recouvrés en 30 mn), des accélérations exceptionnelles (0 à 100 km/h en 5 s à vide, en 20 s chargé), un aérodynamisme très travaillé avec un coefficient de pénétration dans l’air deux fois moins élevé qu’un camion diesel équivalent (Cx 0,36) ou encore la capacité de grimper des côtes à 5 % à plus de 100 km/h, là où la concurrence est limitée à 75 km/h.

 

Une grille tarifaire temporaire

Elon Musk, le patron de la firme californienne née en 2003 au cœur de la Silicon Valley, annonçait alors un coût d’exploitation de 1,36 dollars par mile, soit 66 cents d’euros le kilomètre parcouru. Mais sans prix d’achat, les potentiels clients qui devront patienter au moins jusqu’à fin 2019 n’étaient pas en mesure de calculer le coût total de possession (TCO). Il y a quelques heures, Tesla a mis un terme à ces incertitudes et ouvert son carnet de commandes. La version de base du Semi offrant quelque 480 km d’autonomie sera commercialisée aux alentours de 150 000 dollars (soit 130 000 euros H.T.) tandis que la variante offrant la plus grosse batterie (800 km) coûtera 30 000 dollars de plus (150 000 euros H.T.).

 

Pré-réservations ouvertes

Et tout comme le Roadster, le poids-lourd électrique sera disponible dans une édition limitée baptisée Founders Series facturée 200 000 dollars (soit 170 000 euros H.T.). Si la grille tarifaire est respectée, le Tesla Semi sera extrêmement compétitif face à ses équivalents diesels commercialisés en moyenne 120 000 dollars outre-Atlantique. Autant d’arguments qui ont déjà séduit des chaînes de distribution alimentaire nord-américaines (Walmart aux USA et Loblaws au Canada) et entraînées dans leur sillage de nombreux opérateurs à la recherche de TCO optimisés pour leurs flottes de poids-lourds. Aux Etats-Unis, la pré-réservation d’un Semi coûte 20 000 dollars tandis que la version Founders Series est facturée intégralement à la commande.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.