Avec l’appui de Bosch, Nikola veut élargir sa gamme de poids-lourds à hydrogène

Publié le 24 septembre 2017 à 15h00 | La rédaction | 3 minutes

En partenariat avec l’équipementier allemand R. Bosch, l’américain Nikola Motor va élargir sa gamme de camions électriques dopés à l’hydrogène

En partenariat avec l’équipementier allemand R. Bosch, l’américain Nikola Motor va élargir sa gamme de camions électriques dopés à l’hydrogène

Le constructeur américain Nikola Motor lancera d'ici 2021 deux nouvelles gammes de semi-remorques à double motorisation électrique, recourant à une chaîne de traction alimentée à la fois par une batterie et une pile à combustible (hydrogène). C’est l’équipementier allemand R. Bosch qui sera notamment chargé de fournir le groupe motopropulseur des futurs poids-lourds.

 

Ensemble pour développer le Nikola One et le Nikola Two

Le constructeur américain Nikola Motor lancera d'ici 2021 deux nouvelles gammes de camions électriques à hydrogène capables d’offrir une puissance supérieure à 1 000 chevaux, soit près de deux fois plus que n'importe quel semi-remorque actuel. « Nous poursuivrons de manière dynamique notre objectif d'apporter sur le marché le semi-remorque le plus évolué jamais construit » a déclaré Trevor Milton, le PDG de l’entreprise.

Nikola One et Nikola Two, les deux futurs camions de ce jeune fabricant basé dans l’Etat américain de l’Utah, bénéficieront du savoir-faire et de l’appui technologique de l’équipementier allemand R. Bosch qui fournira en particulier son nouveau groupe motopropulseur E-Axle dévoilé en début de mois. « Bosch nous a donné les moyens d'arriver rapidement sur le marché avec du matériel et des logiciels de classe automobile, afin de transformer notre vision en réalité » s’est réjoui M. Milton.

Nikola One 

Semi-remorques « zéro émission » à autonomie étendue

Le groupe motopropulseur E-Axle est un bloc électrique trois-en-un, rassemblant à la fois le moteur, l’électronique de puissance et la transmission. Des caractéristiques lui permettant d’économiser plus d’énergie et d’espace en réduisant la quantité de câbles et de matière entre les différents éléments. L’E-Axle est par ailleurs capable de délivrer entre 50 et 300 kilowatts (kW) de puissance ainsi qu’un couple de 1 000 à 6 000 Nm.

Couplé à une pile à combustible, l’E-Axle permettra aux gammes Nikola de parcourir de plus longues distances en comparaison des modèles disposant d’une chaîne de traction 100 % électrique. Nikola One et Nikola Two seront ainsi les premiers véritables semi-remorques commerciaux à double entraînements en mesure d’effectuer un transport long-courrier selon Trevor Milton.

A noter que R. Bosch participera également à la conception des piles à combustible des véhicules de la marque. « La vision technologique de Nikola et l'expertise d'intégration de Bosch permettront aux camions Nikola d’atteindre des objectifs jamais atteints dans l'efficacité de la mobilité électrique » a affirmé Trevor Milton.

Les deux entreprises créeront aussi ensemble les systèmes de contrôle – qui seront toutefois basés sur les logiciels actuels de l’équipementier allemand – ainsi que le concept de sécurité et l'architecture électrique des futurs poids-lourds.