FUSO eCanter : Daimler lance son premier poids-lourd électrique

Publié le 19 septembre 2017 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Le groupe Daimler va produire 500 exemplaires de son camion électrique FUSO eCanter offrant une autonomie d’une petite centaine de kilomètres

Le groupe Daimler va produire 500 exemplaires de son camion électrique FUSO eCanter offrant une autonomie d’une petite centaine de kilomètres

Le groupe allemand Daimler AG a livré il y a quelques jours son premier modèle de camion tout-électrique, le FUSO eCanter.  500 exemplaires de ce véhicule seront livrés dans les deux prochaines années aux Etats-Unis, en Europe et au Japon.

 

Batteries de 82,8 kWh pour et autonomie max de 129 km

C’est United Parcel Service Inc. (UPS), spécialiste américain de la logistique de livraison, qui a reçu en primeur le tout nouveau modèle de camion électrique FUSO eCanter conçu par Daimler Trucks, la division poids-lourds du groupe allemand Daimler AG, maison-mère du constructeur Mercedes-Benz.

Assemblé au Japon et au Portugal, l’eCanter embarque six packs de batteries de 13,8 KWh chacun et peut transporter une charge utile maximale de 3,5 tonnes. Doté d’une autonomie relativement modeste – entre 97 et 129 kilomètres entre deux charges pleines –, le nouveau poids-lourd de Daimler devrait être prioritairement destiné aux trajets périurbains et aux livraisons urbaines.

Mark Llistosella, le chef de la division Asie de Daimler Trucks, ne s’en inquiète pas cependant outre-mesure. Au contraire, il avance que sa compagnie est prête à relever les défis lancés par la concurrence. Une concurrence qui comprend notamment Navistar, Cummins et Tesla, ce dernier prévoyant de lancer d’ici fin octobre son premier poids-lourd électrique et semi-autonome. « Le jeu a commencé », a dit M. Llistosella (lire aussi Pourquoi Mercedes ne craint pas le poids-lourd électrique de Tesla).

FUSO eCanter 

Une économie de 2 000 dollars tous les 10 000 km

Selon Daimler Trucks, 500 exemplaires du FUSO eCanter seront livrés dans les deux prochaines années, principalement au Japon, aux Etats-Unis et en Europe, après quoi une production à plus grande échelle sera envisagée. Une diffusion volontairement limitée en raison du prix actuel des batteries, alors que selon M. Llistosella « la demande du marché est beaucoup plus élevée ».

Le coût d’une batterie se situe actuellement entre 180 et 200 dollars par kilowattheure (kWh) explique le responsable. Mais celui-ci peut chuter jusqu’à 100 dollars par kWh ajoute-t-il. Cette baisse de prix sera « le levier principal » qui permettra d’offrir des volumes de ventes plus conséquents aux camions électriques conclut Mark Llistosella.

Pour les responsables de Daimler Trucks, l’eCanter doit permettre à son exploitant d'économiser jusqu'à 2 000 dollars / 10 000 km en comparaison de ce qu’il dépense avec un camion conventionnel fonctionnant au diesel, cela tout en roulant dans un véhicule silencieux qui ne produit pas d'émissions polluantes. Et qui peut accéder aux zones à restriction de circulation des grands centres urbains.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.