En France, la voiture la plus produite est disponible en hybride

Publié le 02 février 2018 à 11h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Voiture hybride la plus vendue de France, la Toyota Yaris est également la voiture la plus produite dans le pays

Voiture hybride la plus vendue de France, la Toyota Yaris est également la voiture la plus produite dans le pays

L’an passé, le site Toyota d’Onnaing Valenciennes a assemblé plus de 230 000 Yaris. Déclinée dans une variante hybride essence-électrique qui représente près de 60 % des ventes en France, la citadine devient pour la cinquième année le modèle le plus produit dans le pays.

Après 2012, 2013, 2014 et 2016, la Toyota Yaris est à nouveau en tête du classement 2017 des véhicules les plus fabriqués en France (source cabinet Inovev). Avec très exactement 233 652 unités assemblées sur le site d’Onnaing près de Valenciennes (Nord), la petite franco-nippone a devancé le crossover Peugeot 3008 et ses 212 457 exemplaires produits sur le site PSA Group de Sochaux (Doubs). Une nouvelle satisfaction pour la filiale européenne du premier groupe automobile japonais qui a récemment décidé d’investir 300 millions d’euros dans son usine nordiste entraînant la création de 700 CDI supplémentaires, dont la transformation de 300 CDD.

 

L’hybride représente 56 % des ventes

Employant quelque 4 000 personnes, le site d’Onnaing exporte l’essentiel de sa production, la France n’ayant accueilli sur ses routes l’an passé que 31 415 nouvelles Yaris. Disponible dans une version hybride essence-électrique depuis l’automne 2012 qui assure 56 % des ventes hexagonales (17 849 unités), la citadine aux trois ellipses à faibles émissions polluantes peut compter sur le dynamique marché européen de la double motorisation. Rien qu’en France, les ventes hybrides ont bondi de plus de 40 % en 2017 et le taux de pénétration a atteint le niveau record de 5,33 % le mois dernier.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.