Renault ZOE : davantage de puissance pour 300 euros

Publié le 24 avril 2018 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Avec son moteur R110, Renault ZOE devient plus polyvalente avec des reprises plus toniques

Avec son moteur R110, Renault ZOE devient plus polyvalente avec des reprises plus toniques

La citadine électrique du Losange adopte officiellement le nouveau moteur R110 développant une puissance de 108 ch (225 Nm). Une évolution facturée 300 euros qui offre de bien meilleures reprises lors des trajets extra-urbains mais qui est réservée aux deux finitions les plus hautes.


Nouveau moteur le R110 ? Plutôt une évolution du R90 conçu, développé et produit par Renault sur son site normand de Cléon. Développant à l’origine une puissance de 92 ch, ce dernier est dopé à 108 ch. Un gain de puissance qui participe à une polyvalence accrue de Renault ZOE, véhicule électrique le plus vendu en Europe qui vient de célébrer sa 100 000e livraison.

 

Polyvalence accrue

Nerveuse en ville avec un 0 à 50 km/h exécuté en seulement 4,8 secondes, la citadine « zéro émission » était jusqu’alors moins à son aise sur les reprises à vitesse élevée. Grâce à son nouveau bloc R110, ZOE gagne 2,2 secondes sur l’exercice du 0 à 100 km/h à 11,4 s. Même constat sur le 80 à 120 km/h où le véhicule gagne 2 précieuses secondes.

 

Surcoût de 300 euros

Exclusivement réservé aux finitions Intens et Edition One, ce dernier est facturé 300 euros de plus que son petit frère R90. Mais s’offre le luxe d’être 200 euros moins cher que le Q90 développé par Continental (voir notre sujet Renault ZOE : quel moteur choisir ?). Voici un tableau récapitulatif des tarifs, moteurs et finitions (hors bonus de 6 000 euros). Des prix auxquels il conviendra de rajouter le coût mensuel de la location de la batterie ou 8 900 euros si le client décide d’en faire l’acquisition.

 

 

R90

R110

Q90

Life

23 700 euros

-

24 200 euros

Zen

25 100 euros

-

25 600 euros

Intens

-

26 200 euros

26 400 euros

Edition One

-

28 600 euros

28 800 euros

 

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.