Sportives électriques : Audi, Porsche et Bentley font plateforme commune

Publié le 15 janvier 2018 à 13h00 | La rédaction | 2 minutes

Pour réduire les coûts, les marques premiums et à vocation sportive du groupe Volkswagen vont faire reposer leurs futures sportives électriques sur une même plateforme

Pour réduire les coûts, les marques premiums et à vocation sportive du groupe Volkswagen vont faire reposer leurs futures sportives électriques sur une même plateforme

La plateforme qui servira de base à la nouvelle génération de voitures de sport électriques du groupe Volkswagen sera développée par sa filiale allemande Porsche. Après la MEB et la PPE, cette nouvelle architecture baptisée SPE, dont l’arrivée n’est pas prévue avant 2025, sera la troisième pour la firme de Wolfsburg.

Pour les futures électriques haute performance

Porsche sera en charge de développer la plateforme qui servira de base à la nouvelle génération de supercars et de voitures de sport « zéro émission » du groupe Volkswagen. Baptisée SPE, cette nouvelle architecture électrique pourra être utilisée par toutes les filiales haut de gamme du géant de Wolfsburg, à commencer par Audi et Porsche, dont les offres à très faibles émissions polluantes dans le segment sportif devraient rapidement s’étendre au cours des prochaines années.

L’annonce de la création de la SPE fait suite à une autre annonce récente selon laquelle Porsche et Audi vont développer une plateforme partagée à destination de leurs futurs berlines et SUV 100 % électriques. En dévoilant sa décision de mettre en place une nouvelle plateforme commune, le directoire de Volkswagen confirme son attachement à la stratégie de standardisation qu’il a instaurée entre ses filiales, stratégie qui vise en particulier à permettre à celles-ci de gagner en compétitivité grâce à une réduction des coûts.
Les futures sportives électriques du groupe Volkswagen reposeront sur la plateforme SPE

Audi R8 E-Tron : premier modèle sur plateforme SPE ?

La future Audi R8 E-Tron, successeur de la Porsche 918 Spyder, ainsi qu’une éventuelle version de série du concept Lamborghini Terzo Millennio dévoilé en novembre dernier, seront sans doute parmi les premiers modèles à bénéficier de la SPE. Bugatti et Bentley, deux autres constructeurs premium qui appartiennent également au groupe Volkswagen, devraient aussi profiter pleinement des avantages de la SPE, et commencer enfin à proposer des modèles électriques, absents jusqu’ici de leur catalogue.

Pour rappel, Volkswagen a annoncé en septembre dernier qu'il prévoyait de déployer plus de 80 nouveaux modèles électrifiés d'ici 2025, dont une cinquantaine de véhicules 100 % électriques à batterie et 30 hybrides rechargeables dans le cadre de sa feuille de route pour la mobilité électrique Roadmap E. A noter enfin que selon un porte-parole de VW, la SPE ne devrait pas arriver avant 2025.