Nissan LEAF : la batterie de 60 kWh arrivera plus vite que prévu

Publié le 04 janvier 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

La version 60 kWh de la LEAF pourrait être commercialisée dès 2018 sur des marchés stratégiques

La version 60 kWh de la LEAF pourrait être commercialisée dès 2018 sur des marchés stratégiques

Confirmée par le constructeur lors de la présentation de sa nouvelle LEAF en septembre, la batterie d’une capacité de 60 kWh offrira une autonomie réelle de 360 km et sera commercialisée courant 2019 (au plus tard).

 

40 kWh en 2018, 60 kWh en 2019

La diapositive issue d’une présentation réalisée récemment par la filiale nord-américaine de Nissan met un terme aux nombreuses rumeurs concernant une batterie Lithium-Ion de plus grande capacité destinée à la seconde génération de la berline compacte électrique LEAF. Précommandée à plus de 10 000 exemplaires en Europe, la nouvelle mouture au design plus avenant s’offre une pile de 40 kWh offrant une autonomie de 240 km selon le cycle d’homologation américain EPA proche de la réalité. Tandis que les premières unités seront livrées le mois prochain, Nissan planche déjà sur le millésime 2019 qui accueillera la très attendue batterie de 60 kWh.

Nissan LEAF 60 kWh 

Un tarif compétitif

Un surplus d’énergie confirmée par plusieurs responsables de la marque nippone depuis septembre dernier et la présentation officielle de la nouvelle Nissan LEAF. Révélée par nos confrères du site PushEVs, la diapositive issue d’une présentation interne confirme désormais l’autonomie de 360 km (cycle EPA) mais aussi la volonté de la firme de Yokohama de concurrencer la Chevrolet Bolt EV – cousine américaine de l’Opel Ampera-e distribuée au compte-goutte sur le Vieux Continent – mais aussi la Tesla Model 3 du segment supérieur. Une offensive destinée à conserver tant bien que mal son titre de voiture électrique la plus vendue sur la planète.

 

Une disponibilité dès 2018 ?

Si on ignore encore quels seront ses tarifs et sa disponibilité, beaucoup d’observateurs parient sur un prix de départ inférieur à 35 000 dollars aux Etats-Unis (hors taxes et aides) – soit 5 000 dollars de plus que l’actuelle 40 kWh – et une commercialisation avant la fin 2018 sur des marchés dits « stratégiques » à l’image de la Californie, de la Norvège ou encore du Québec dont la loi « zéro émission » entrera en vigueur le 11 janvier prochain. Produite pour l’Europe sur le site britannique de Sunderland, la LEAF pourrait toutefois voir sa carrière freinée par un approvisionnement limité en batteries. Une hypothèse qu’avait soulevée fin 2017 le patron des ventes du continent.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.