Nissan LEAF : en Europe, les premiers clients seront livrés en février

Publié le 20 décembre 2017 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Après le Japon et les Etats-Unis, c’est au tour de l’Europe de démarrer la production de la nouvelle LEAF

Après le Japon et les Etats-Unis, c’est au tour de l’Europe de démarrer la production de la nouvelle LEAF

La seconde génération de la berline compacte « zéro émission » est entrée en production sur le site britannique. Avec son autonomie réelle de 240, un tarif débutant à 33 900 euros en France (hors bonus) et son niveau d’équipements complet, la Nissan LEAF veut conserver son titre de voiture électrique la plus vendue dans le monde.
 

Déjà 80 000 unités sur les routes européennes

Après Oppama au Japon et Sunderland aux Etats-Unis, c’est au tour du site britannique Nissan de Sunderland de démarrer l’assemblage de la seconde génération de LEAF. Nouveau design, nouvelle batterie de 40 kWh, nouvelle autonomie réelle de 240 km (cycle américain EPA) et nouveaux équipements, la berline compacte veut conserver son titre de véhicule électrique le plus vendu sur la planète. Depuis son introduction sur le marché japonais fin 2010, la firme de Yokohama en a écoulé plus de 280 000 exemplaires dans le monde, dont 80 000 sur le Vieux Continent. Un succès lié pour grande partie aux actions menées sur le terrain par Nissan, dont le déploiement sur fonds propres d’une vaste infrastructure de charge rapide (300 bornes en France).

Batterie de 40 kWh au lancement, 60 kWh en 2019

Présentée début septembre au Japon, la nouvelle LEAF est commercialisée en France à partir de 33 900 euros (hors bonus de 6 000 euros). Un tarif élevé mais qui inclut la batterie, contrairement à l’allié Renault dont la ZOE fait louer sa pile aux clients. Quatre finitions pour les particuliers et deux finitions pour les professionnels devront permettre d’élargir sa cible. Le bon niveau d’équipements associé aux nouvelles fonctionnalités – dont le système de conduite assistée ProPILOT – devrait redynamiser les ventes de la compacte. Et courant 2019, une seconde batterie d’une capacité de 60 kWh sera ajoutée au catalogue, faisant passer l’autonomie à environ 360 km. Reste une interrogation : la production de batteries suivra-t-elle l’engouement des clients ?

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.