Hyundai Santa Fe : bientôt en hybride léger et en hybride rechargeable

Publié le 15 juillet 2018 à 19h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

En attendant que le grand SUV de Hyundai refasse son apparition au catalogue français, des versions électrifiées seront proposées sur le nouveau millésime

En attendant que le grand SUV de Hyundai refasse son apparition au catalogue français, des versions électrifiées seront proposées sur le nouveau millésime

Présenté à l’occasion du salon de Genève en mars dernier, le quatrième opus du Hyundai Santa Fe disposera d’une variante hybride et hybride rechargeable dans les 18 prochains mois. Une information confirmée par le constructeur coréen lors du lancement du nouveau SUV à sept places à Barcelone.

L'actuelle génération du Hyundai Santa Fe est proposée en trois types de motorisations à quatre cylindres dont un moteur GDI essence de 2,4 l, un bloc essence turbocompressé de 2 l ainsi qu'un nouveau moteur diesel turbocompressé CRDi de 2,2 l. Les deux premiers développent respectivement 183 ch et 232 ch tandis que le troisième affiche une puissance maxi de 200 ch.

Le nouvel opus devrait quant à lui bénéficier de deux groupes motopropulseurs supplémentaires dans un avenir très proche. En effet, le sud-coréen a confirmé l'arrivée de versions hybride léger et hybride rechargeable lors de la présentation officielle de la quatrième génération du SUV 7 places à Barcelone, en Espagne.

Deux déclinaisons qui feront leur apparition dans les 18 prochains mois, selon les dirigeants de l'entreprise. Le projet entre notamment dans le cadre de la stratégie du constructeur visant à électrifier une grande partie de sa gamme d’ici 2025.

Motorisation empruntée au Hyundai Tucson

Hyundai n’a encore rien précisé quant aux caractéristiques techniques du modèle. Toutefois, la version « mild hybrid » devrait associer le bloc diesel 2.0 CRDi de 183 ch à un système 48V de 16 ch, inauguré sur le nouveau Tucson pour l’hybridation légère.

En ce qui concerne la variante hybride rechargeable, il est peu probable qu'elle adoptera le même système que celui utilisé sur la compacte IONIQ Plug-in Hybrid, compte-tenu de la différence de taille entre les deux modèles. Le candidat le plus apte à partager son groupe motopropulseur plug-in avec le nouveau Santa Fe serait la Sonata PHEV.

La grande berline qui dispose d’une double motorisation essence-électrique de 202 ch et d’une autonomie moyenne de 43 km en conditions réelles d’utilisation grâce à sa batterie rechargeable sur une source d’énergie externe (prise ou borne de recharge).

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.