BMW : son site de Leipzig va accroître sa production de 100 000 véhicules électriques

Publié le 31 mai 2018 à 15h00 | La rédaction | 2 minutes

Pour répondre à la demande et poursuivre son programme d’électrification, le groupe BMW va investir 300 millions d’euros dans son site ultramoderne de Leipzig.

Pour répondre à la demande et poursuivre son programme d’électrification, le groupe BMW va investir 300 millions d’euros dans son site ultramoderne de Leipzig.

Le groupe allemand compte investir 300 millions d’euros dans l’extension et la modernisation de son usine de Leipzig où sont assemblées les BMW i3 et i8. Principal objectif : accroître la capacité de production annuelle de 100 000 unités. Le rythme passera ainsi de 250 000 unités par an à environ 350 000 d’ici 2020, soit 200 modèles BMW i par jour.

Visant à augmenter la capacité de production annuelle actuelle de 250 000 à 350 000 véhicules d’ici 2020, BMW prévoit la rénovation et l'agrandissement de son usine de Leipzig, en Allemagne. Le groupe compte ainsi investir 300 millions d’euros afin d’améliorer et moderniser les ateliers de carrosserie et de peinture, l'assemblage et la logistique. Selon le directeur de production, Oliver Zipse, l'idée est de rendre le lieu plus flexible et, surtout, plus efficace, afin qu'il soit plus compétitif à l'avenir. Il s’agit en fait du site où les BMW i3 sont fabriqués depuis 2013, la BMW i8 depuis 2014 et les BMW i8 roadster depuis mars dernier. Produisant quotidiennement 130 BMW i3 et BMW i8, l’objectif du constructeur est de faire passer la cadence à 200 véhicules par jour dès l’automne 2018.

100 000 exemplaires de plus

L'augmentation de la production annuelle de 100 000 unités jusqu'en 2020 sera possible grâce à l’introduction des technologies de système les plus récentes tandis que les processus et les structures seront revus et affinés, et les installations existantes étendues. Pour Hans-Peter Kemser, directeur de l’usine, « à plus long terme, Leipzig se développera progressivement, capitalisant sur les opportunités de la numérisation et devenant plus flexible pour permettre la production de véhicules avec tout type de groupe motopropulseur sur une seule ligne d'assemblage. » « Ce qui est le plus important pour moi, en tant que directeur d'usine, c'est la confiance manifeste de notre entreprise envers nos employés et notre région », a-t-il continué. L’usine a été inaugurée en mars 2005 avec 2 000 employés. Depuis, 3 300 emplois ont été créés, portant le total des effectifs à plus de 5 300 aujourd'hui.

Galerie de photos