E4V : le petit poucet de la batterie se dote d’une nouvelle usine au Mans

Publié le 05 juillet 2018 à 09h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Spécialisée dans les batteries lithium-phosphate de fer, la jeune société E4V va se doter d’une nouvelle usine de 3 000 m2

Spécialisée dans les batteries lithium-phosphate de fer, la jeune société E4V va se doter d’une nouvelle usine de 3 000 m2

La startup sarthoise E4V va se doter d'une nouvelle usine de batteries de plus de 3 000 mètres carrés sur ses terres mancelles.  Objectif de l’investissement : accroître une présence déjà forte sur les marchés de niche de la mobilité électrique.


E4V accélère sur le marché du véhicule électrique. La PME sarthoise va en effet se doter bientôt d'une usine de plus de 3 000 mètres carrés à proximité de ses ateliers actuels, saturés. Dès sa création en 2008, ce discret acteur de la traction électrique basé au Mans a misé sur la technologie de batterie lithium-phosphate de fer, par opposition à la technologie nickel-cobalt-manganèse occupant une part importante du marché automobile. Un pari apparemment gagnant puisqu’il emploie désormais 80 salariés, un effectif doublé par rapport il y a deux ans.

Batteries E4V

Succès sur les marchés de niche

Le coût de l’agrandissement du site manceau de la jeune société sera supporté en totalité par un investisseur extérieur, Dimob, un spécialiste de l’immobilier. Denys Gounot, le fondateur et PDG d’EV4, d’expliquer ce choix : « Nous préférons investir nos ressources propres sur l'innovation et notre croissance », dit-il. Une croissance tirée par des innovations dont le but est essentiellement de répondre aux demandes issues de marchés de niche, innovations qui, par ailleurs, ont déjà permis à la société sarthoise d’enregistrer quelques succès importants.

Ainsi, avec ses batteries innovantes, EV4 a été choisi par La Poste pour équiper les tricycles Staby et les quadricycles Quadéo. C’est aussi l’entreprise qui approvisionne en accumulateurs les fourgons 3,5 tonnes Electron II de Gruau, les utilitaires urbains Goupil, mais également les véhicules sans permis d'Aixam.

Modularité des accumulateurs

E4V s'est par ailleurs aussi placé « sur des marchés auxquels on ne pense pas a priori », selon Denys Gounot, citant en particulier l'énergie embarquée des camions-citernes laitiers. La société équipe aussi des bateaux touristiques qui peuvent, par exemple, permettre de visiter les calanques en silence. Des batteries qui se trouvent également dans les tracteurs qui servent à véhiculer les semi-remorques dans les entrepôts de la grande distribution.

Une modularité qui revêt un enjeu essentiel pour assurer sa croissance future : « Les Solutions Batteries E4V disposent d'une grande souplesse permettant de s'adapter aux besoins des utilisateurs et des gestionnaires de flotte quels qu’ils soient », affirme-t-elle ainsi sur son site.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.