BYD : une usine de batteries pour 1,2 million de véhicules électriques

Publié le 02 juillet 2018 à 11h00 | La rédaction | 2 minutes

Le constructeur automobile chinois se lance dans la fabrication à grande échelle de batteries Lithium-Ion

Le constructeur automobile chinois se lance dans la fabrication à grande échelle de batteries Lithium-Ion

Le groupe BYD est en train de construire en Chine ce qui deviendra l’une des plus grandes usines de batteries de véhicules au monde. « Il y aura d'autres développements spectaculaires dans l'industrie des véhicules à énergie nouvelle », a déclaré le milliardaire chinois Wang Chuanfu, président de BYD.

 

Le groupe chinois BYD est en train de construire ce qui deviendra sans doute l’une des plus grandes usines de batteries de véhicules au monde, dans le cadre de ses efforts visant à relancer la croissance de ses bénéfices. Celle-ci aura en effet une capacité annuelle de 24 gigawattheures (GWh) lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, ce qui devrait avoir lieu dès l’an prochain, avance le constructeur, soit assez pour équiper environ 1,2 million de véhicules électriques.

« Nous avons des raisons de croire qu'il y aura d'autres développements spectaculaires dans l'industrie des véhicules à énergie nouvelle », a justifié le président de BYD, Wang Chuanfu, qui espère ainsi vite rentabiliser l’investissement consenti pour le nouveau site, qui totalise près de 10 milliards de yuans, environ 1,5 milliard de dollars. M. Chuanfu d’ajouter : « Il y a un énorme potentiel dans l'industrie du lithium. »

Un concurrent de taille

BYD se distingue des autres constructeurs par le fait qu’il ne dépend d’aucun fournisseur externe pour son approvisionnement en batteries, produisant et assemblant lui-même les accumulateurs à destination de ses véhicules. Une complète autosuffisance rare dans l’industrie qu’il entend exploiter dorénavant pour redresser sa situation financière globale, notamment ses profits. Le Chinois prévoit en effet de devenir également fournisseur pour les autres groupes automobiles avec la multiplication prochaine de sa capacité de fabrication. Une ambition qui devrait le conduire à créer une nouvelle entité séparée du reste de la compagnie, et qui serait exclusivement dédiée à la production d’accumulateurs.

Selon Bloomberg New Energy Finance (BNEF), un institut de recherche basé à Londres, BYD devrait devenir un concurrent de taille pour tous les fabricants de batteries, à commencer pour le groupe chinois CATL, dont l’ascension a été fulgurante au cours des cinq dernières années, ou encore Tesla et son partenaire nippon Panasonic. Une nouvelle concurrence qui devrait profiter aux groupes automobiles qui vont pouvoir maintenir voire renforcer leur capacité de négociation, que ce soit en matière de prix ou de sécurisation des approvisionnements, vis-à-vis de leurs fournisseurs.

Galerie de photos