Stockage d’énergie : Hyundai offre une seconde vie aux batteries

Publié le 29 juin 2018 à 15h00 | La rédaction | 2 minutes

En partenariat avec le finlandais Wärtsilä, Hyundai va développer une offre de stockage d’énergie stationnaire

En partenariat avec le finlandais Wärtsilä, Hyundai va développer une offre de stockage d’énergie stationnaire

Le groupe coréen Hyundai vient d’annoncer un accord avec le finlandais Wärtsilä dans le secteur des systèmes stockage d'énergie. Les deux sociétés vont collaborer pour offrir une seconde vie aux batteries des véhicules électriques du constructeur.


Hyundai s’est allié avec le groupe technologique finlandais Wärtsilä pour pénétrer le marché des systèmes de stockage d’énergie (ESS) dans le cadre d’efforts visant à s’assurer un nouveau moteur de croissance, a récemment fait savoir le numéro un de l’automobile en Corée.

« Le stockage d'énergie est la prochaine étape logique dans l'utilisation après-vente des batteries de véhicule électrique », a déclaré Youngcho Chi, le premier responsable de l'innovation chez Hyundai, commentant l'annonce. En vertu du partenariat stratégique, Hyundai et Wärtsilä développeront ensemble un ESS utilisant des batteries de seconde vie du constructeur coréen pour le stockage stationnaire. Un partenariat, qui, selon M. Youngcho, va renforcer le « leadership » de Hyundai dans le domaine des technologies propres et de la durabilité.

Stockage d'énergie Hyundai

Croissance attendue du marché du stockage

Hyundai prévoit que le marché du recyclage des batteries de voiture lithium-ion usagées croîtra avec la forte demande pour les voitures électriques. Une anticipation largement partagée par les principaux acteurs de l’industrie automobile. Ainsi, Daimler, maison-mère de Mercedes, a transformé récemment une centrale au charbon en un système de stockage d'énergie avec des batteries de véhicule électrique.

Son rival allemand BMW a de son côté connecté plus de 500 batteries issues de son modèle i3 au réseau national britannique. Nissan, quant à lui, a dévoilé de nouveaux lampadaires alimentés par des batteries LEAF d'occasion. Renault, pour sa part, utilise d'anciennes batteries ZOE pour son système de stockage d'énergie domestique mais également pour alimenter des bornes de recharge hors réseau.

Installation pilote d’un mégawattheure

Hyundai projette de commercialiser les nouveaux ESS développés avec Wärtsilä d’ici trois ans. Par ailleurs, en collaboration avec son compatriote Kia, le groupe est également engagé dans le déploiement d’une installation pilote d’un mégawattheure (MWh) au sein de son usine de Dangjin, qui se trouve à une centaine de kilomètres au sud de Séoul, en se basant sur la réutilisation des batteries des modèles des deux marques.

Galerie de photos