CATL : le leader mondial des cellules de batteries se trouve en Chine

Publié le 13 février 2018 à 11h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Via une introduction en bourse, le premier fournisseur de batteries en Chine veut construire une Gigafactory et alimenter le marché mondial

Via une introduction en bourse, le premier fournisseur de batteries en Chine veut construire une Gigafactory et alimenter le marché mondial

Premier fournisseur de batteries pour véhicules électriques et hybrides rechargeables en Chine, le groupe CATL basé dans le sud-est du pays prépare son introduction en bourse. En cédant 10 % de ses actions, l’entreprise souhaite financer un site de production dont la mission sera d’alimenter les marchés mondiaux en piles Lithium-Ion.

 

La production mondiale de batteries suffira-t-elle à satisfaire les ambitions des principaux constructeurs automobiles engagés dans l’électrification de leurs gammes ? A en croire les industriels européens, des tensions se font déjà sentir alors même que le grand soir électrique n’est pas encore venu. Les incertitudes grandissent quant à la sécurisation des approvisionnements tandis que les cours des matières premières – dont le cobalt – s’envolent. Le salut des constructeurs du Vieux Continent pourrait venir de Chine où le groupe CATL nourrit des ambitions mondiales.

 

Un groupe valorisé 20 milliards de dollars

Plus connue sous le nom de Contemporain Amperex Technology Ltd, l’entreprise CATL est déjà le plus important fournisseur de batteries pour véhicules électriques sur son marché. Désormais, ses dirigeants projettent de conquérir le monde grâce à une nouvelle usine de production de cellules financée grâce à une imminente introduction en bourse sur ChiNext. Via la cession de 10 % de ses actions, cette opération pilotée par la banque Goldmann Sachs rapporterait à CATL quelque 2 milliards de dollars dont 1,3 milliard sera destiné au nouveau site. Le reste sera notamment investi dans la création d’équipes commerciales en Europe et aux États-Unis.

Le futur géant des batteries pour véhicules électriques se trouve en Chine 

Une capacité annuelle de 41,5 GWh

Opérationnel en 2020 – soit un an après la mise en œuvre du système des quotas en Chine –, le nouveau site d’une capacité annuelle de production de 24 GWh fera passer la capacité totale de CATL à 41,5 GWh par an. Soit davantage que ce que peuvent fournir le sud-coréen LG Chem ou la Gigafactory de Tesla (35 GWh). Un outil destiné à satisfaire les demandes des industriels occidentaux, dont les clients BMW et PSA Group. Des discussions seraient par ailleurs engagés avec les groupes Daimler et Volkswagen tandis que les premiers échanges avec General Motors (GM) et Ford ont été initiés outre-Atlantique.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.