VIDEO – Une BMW électrique avec 700 km d’autonomie, cela existe déjà !

Publié le 07 septembre 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Grâce à une nouvelle batterie d’une capacité de 101 kWh, la BMW i3 fait passer son autonomie de 235 à 700 km

Grâce à une nouvelle batterie d’une capacité de 101 kWh, la BMW i3 fait passer son autonomie de 235 à 700 km

En collaboration avec BMW, l’entreprise allemande Lion Smart a installé une batterie à haute densité énergétique dans le plancher de la citadine électrique i3. D’une taille équivalente à la pile Lithium-Ion de 33 kWh d’origine, le nouvel accumulateur développe une capacité de 101 kWh. Et offre à la BMW i3 une nouvelle autonomie de 700 km sur une seule charge.


Il y a près de deux ans, le spécialiste autrichien des batteries et de l’électrification de modèles existants Kreisel dévoilait une Volkswagen e-Golf à motorisation électrique dont l’autonomie a été portée à 350 km. Une prouesse obtenue grâce au remplacement de la batterie Lithium-Ion installée en usine par un accumulateur de 55,7 kWh et qui, en cette rentrée 2018, passe pour une performance tout juste moyenne au regard de la technologie développée par la PME allemande Lion Smart.

 

Plus sûr, plus dense, moins cher

Baptisée « Light Battery », cette technologie offre un nouveau type de batterie modulaire, plus sûre, plus dense, sans câblage, le tout au meilleur prix. Autant d’arguments qui ont convaincu BMW de collaborer au projet, le constructeur souhaitant lancer pas moins de 25 nouveaux véhicules électriques et hybrides rechargeables dans le monde d’ici 2025. Les deux partenaires ont pris pour base la citadine i3 dont l’actuel pack batterie de 33 kWh offre une autonomie de 235 km en cycle WLTP proche de la réalité.

 

Densité de 230 Wh/kg

Aussi compacte que le pack d’origine, la nouvelle pile conçue par Lion Smart développe une capacité de 101 kWh pour une densité supérieure à 230 Wh/kg. Au total, les 8 004 cellules cylindriques au format "18650" mises sous tension (400 V) offrent une nouvelle autonomie de 700 km à la première voiture électrique de la firme à l’hélice. Soit l’équivalent des concepts iNEXT et iVision dont la commercialisation devrait intervenir à compter de 2020. Mais sans que l’on ne sache si ce chiffre est issu des cycles WLTP ou NEDC ou encore des propres tests de l’entreprise.

 

Commercialisation incertaine

Parmi les principales innovations apportées par la « Light Battery » : un refroidissement optimal des cellules en assurant une température identique dans chaque module et donc dans l’ensemble du pack, l’absence de câblage via une communication sans fil entre les différents composants, un système de sécurité capable de se concentrer sur la surchauffe éventuelle d’une seule cellule, d’éjecter les vapeurs via une vanne et donc d’éviter tout risque d’emballement thermique. De là à ce que cette nouvelle technologie remplace les cellules prismatiques actuelles fournies à BMW par Samsung SDI, le chemin est encore long ...

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.