Conduite autonome : nouvelle mise à jour du Tesla Autopilot (+ vidéo)

Publié le 19 juin 2017 à 11h00 | La rédaction | 3 minutes

Grâce à la mise à jour de son système Autopilot 2.0, les Tesla Model S et X sont désormais capables d’effectuer un freinage automatique à n’importe quelle vitesse

Grâce à la mise à jour de son système Autopilot 2.0, les Tesla Model S et X sont désormais capables d’effectuer un freinage automatique à n’importe quelle vitesse

Après avoir demandé à ses clients la permission de prélever quelques vidéos enregistrées par les caméras externes de leurs véhicules électriques, Tesla a enfin commencé à installer la dernière mise à jour de sa technologie Autopilot 2.0 sur ses modèles existants. L’un des propriétaires d’une Tesla Model S qui en a bénéficié a pu tester cette version et a publié ses résultats en ligne, vidéo à l’appui.

 

Versions améliorées de quelques fonctionnalités 

Le mois dernier, Tesla avait sollicité, via communiqué de presse, l’accord des détenteurs de ses Model S et X à recueillir des clips vidéo pris par les caméras installées dans leurs voitures. La marque souhaitait ainsi collecter suffisamment de données pour mettre à jour la nouvelle génération de son système de conduite autonome Autopilot. La mise à jour comporte un innovant algorithme de contrôle de la direction ainsi qu’une variante améliorée du stationnement automatique et des réglages intuitifs de la luminosité de l’écran. Le système de freinage automatique a également été réactivé pour être fonctionnel à toutes les vitesses au lieu de fonctionner seulement à moins de 30 km/h sur la précédente version. Ce système inédit de pilote automatique n’utilise pas le matériel fourni par Mobileye, mais profitera à la place d’une configuration à huit caméras, données radars et GPS conçue par les ingénieurs du constructeur (lire par ailleurs Tesla : son AutoPilot gagne encore en autonomie).



Quelques difficultés pour se stationner 

Actuellement, les mises à jour sont encore en cours d’installation sur les nouveaux véhicules qui devaient sortir des lignes de production de l’usine Tesla de Fremont (Californie) le week-end dernier. Cependant, certains propriétaires à l’image de James Hansbert, ont déjà signalé une mise à jour anticipée de l’Autopilot 2.0 installée sur sa berline Model S. Hansbert a préalablement pu tester les nouvelles fonctionnalités dans certains domaines comme le suivi sur route à voie unique ou sur une voie à intersection et a publié ses résultats dans quelques courtes vidéos. Mais il a tout de même émis quelques remarques sur le dispositif de stationnement Autopark en disant que celui-ci a des difficultés à identifier de façon fiable. Après plusieurs essais, le système a tout de même réussi à stationner le véhicule avec succès.

 

GAMME ETENDUE : après le Roadster disparu en 2014 mais dont une nouvelle génération est attendue à l’horizon 2020, la firme de Palo Alto élargit sa gamme de véhicules électriques. A commencer par la grande berline Model S suivi du SUV Model X, une famille qui sera agrandit dès cette année par la familiale Model 3 puis, en 2019/2020, par le crossover compact Model Y. Par ailleurs, Tesla travaille au développement d’un pick-up et d’un poids-lourd électriques.