Tesla : son AutoPilot gagne encore en autonomie

Publié le 05 avril 2017 à 08h00 | La rédaction | 2 minutes

Avec la mise à jour de son système de conduite autonome AutoPilot progresse encore et devance la concurrence

Avec la mise à jour de son système de conduite autonome AutoPilot progresse encore et devance la concurrence

Dans la course à la voiture autonome, Tesla vient une nouvelle fois de franchir un cap. La version 8.1 de son logiciel vient de sortir et elle nous réserve plusieurs surprises.

 

L’Autopilot 2.0 reçoit sa mise à jour

Elle devait sortir fin mars et finalement … Tesla a respecté ses engagements. Le constructeur américain vient en effet de dévoiler la mise à jour de son pilote automatique, la version 8.1, et de la déployer sur toutes ses voitures équipées de nouveaux équipements hardware en Europe et aux Etats-Unis. Au menu, de nombreuses nouveautés pour rouler sur l’autoroute grâce au maintien du cap jusqu’à 130km/h et le changement de voie automatique. Sur route, les vibrations du volant avertiront le conducteur lorsqu’il franchira les lignes. Et enfin à l’arrêt, il sera désormais possible de stationner sa voiture dans des espaces exigus grâce à l’application mobile Tesla. Ce sont les Model S et X qui vont profiter de cette mise à jour.

 

La dernière ligne droite

Avec cette nouvelle mise à jour, la start-up californienne espère bientôt atteindre l’autonomie totale avec ses voitures électriques. En attendant que le niveau 5 soit atteint (le plus élevé dans l'autonomie), deux des huits caméras sont désormais utilisées par le système. Outre les changements notables apportés aux fonctionnalités, l’interface utilisateur subit également quelques changements. On peut ainsi afficher les notations Google ou même les renseignements fournis par le moteur de recherche sur certains lieux. Dans un tweet, le PDG de la marque, Elon Musk, a dévoilé la possibilité d’utiliser Sketchpad. Bref, les Tesla vont faire bien plus que simplement nous conduire d’un point A à un point B.

Voiture autonome : Tesla Motors investit le marché de l’assurance 

Une menace pour l’automobile ?

Avec la sortie de cette mise à jour, les modèles Tesla et leur mémoire intelligente assistée de nombreux capteurs et caméras risquent-ils de rendre obsolètes les voitures actuelles ? C’est la problématique qu’a soulevé l’analyste de Morgan Stanley, Adam Jonas, dans une interview à la chaîne CNBC. Basant ses remarques sur le nombre de miles parcourus, il pense que plus la voiture électrique avance dans l’autonomisation de la conduite, plus les autres véhicules vont être délaissés. Il reste à Tesla à proposer au public des voitures de niveau 5 en matière d’autonomie. Et pour les compagnies d’assurances à mettre à jour leurs polices d’assurances.