La Norvège rafle tous les lancements de véhicules électriques en Europe

Publié le 18 septembre 2017 à 11h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Mercedes, Opel, Jaguar ou encore Audi réservent à la Norvège la primeur de leurs nouveaux véhicules électriques

Mercedes, Opel, Jaguar ou encore Audi réservent à la Norvège la primeur de leurs nouveaux véhicules électriques

Véritable laboratoire mondial de la mobilité électrique, la Norvège accueille en primeur quasiment tous les lancements de nouveaux véhicules électriques et hybrides rechargeables. Opel Ampera-e, Mercedes EQC ou encore Jaguar I-Pace sont quelques-uns des exemples de la stratégie mise en œuvre par les constructeurs en Europe.

 

L’électrique, 42 % des ventes de voitures neuves

Si aux Etats-Unis, la priorité du lancement de nouveaux modèles électrique va à la Californie, un Etat qui a instauré dès 1991 une loi « zéro émission », les constructeurs privilégient la Norvège sur le Vieux Continent. Premier producteur de pétrole en Europe dont la fiscalité automobile est particulièrement élevée, le pays est devenu un exemple à suivre pour développer le marché des véhicules à très faibles émissions polluantes. Dense infrastructure de recharge, gratuité du stationnement et des péages, autorisation de circuler dans les voies de bus : autant d’avantages à l’usage qui s’accompagnent d’une fiscalité très attractive. Résultat : en quelques années, la Norvège a vu les ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables exploser, atteignant un plus haut historique en juin dernier avec plus de 42 % de part de marché (lire notre article à ce sujet).

Jaguar I-Pace 

Mercedes EQC, Jaguar I-Pace, Audi e-tron

Un dynamisme qui suscite l’appétit des constructeurs automobiles soumis à des exigences de plus en plus strictes en matière de normes antipollution. Ainsi de Volkswagen qui envoie en Norvège la quasi-totalité de sa production d’e-Golf – version électrique de la compacte – ou encore d’Opel qui a réservé au pays la primeur de son Ampera-e. Au printemps dernier, Audi y a ouvert le carnet de commandes de son e-tron Quattro – un SUV électrique offrant une autonomie de 500 km – en promettant que les premières livraisons interviendront au premier semestre 2018. Plus récemment, Mercedes-Benz a ouvert les réservations de son futur modèle électrique EQC – version de série du concept EQ Generation présenté au Mondial de Paris en 2016 – et Jaguar a entrepris une démarche similaire avec son I-Pace. Deux SUV « zéro émission » qui ont remporté un franc succès, la firme à l’étoile annonçant 1 000 réservations en 30 minutes et celle au félin se contenant de 850 précommandes.

 

TOP 5 2017 : sur les 8 premiers mois de l’année, l’e-Golf arrive en tête des ventes avec 3 582 exemplaires écoulés en Norvège. La citadine BMW i3 arrive en seconde position (3 436 unités) tandis que la Nissan LEAF (2 800 unités) ferme le trio de tête. Premier modèle hybride rechargeable, le SUV Mitsubishi Outlander PHEV se place en quatrième position (2 447 unités), la Volkswagen Passat GTE en cinquième place (2 441 unités). La citadine Renault ZOE, pourtant voiture électrique la plus populaire d’Europe, n’arrive qu’en 7e position avec 1 842 mises à la route.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.