A Londres, la Taxi Company devient la London Electric Vehicle Company

Publié le 18 septembre 2017 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

En changeant de dénomination, la London Taxi Company affiche ses ambitions en matière d’électrification de sa célèbre flotte de Black Cabs

En changeant de dénomination, la London Taxi Company affiche ses ambitions en matière d’électrification de sa célèbre flotte de Black Cabs

La London Taxi Company, opérateur à la tête de l’iconique flotte de taxis noirs de Londres, passe à l’électrique. Elle change aussi de nom et va s’appeler désormais LEVC.

 

325 millions de livres pour renouveler la flotte

Depuis le début du mois de septembre, la London Taxi Company aura un nouveau logo et un nouveau nom, LEVC, pour London Electric Vehicle Company. Un changement de dénomination qui vise à marquer officiellement l’ouverture d’un nouveau chapitre d’une histoire ancienne et qui, désormais, sera placée sous le thème de l’électrification. Une nouvelle stratégie de motorisation orchestrée par le groupe chinois Geely, à la tête de la compagnie de taxi de la capitale britannique depuis le rachat de Volvo, et qui a nécessité plus de 325 millions de livres sterling d’investissement.

Exit donc le diesel et place au « zéro émission ». La flotte renouvelée de taxis de la compagnie londonienne fonctionnera avec le modèle TX. Il s’agit d’une voiture électrique à prolongateur d’autonomie associant un bloc électrique, une batterie Lithium-Ion et un générateur essence. Le TX offre, selon LEVC, près de 400 milles (environ 645 km) d’autonomie, mais peut fonctionner sur près de 70 milles (environ 112 km) sans émettre la moindre émission polluante.

Taxi électrique Londres 

Economie de carburant : 100 livres par semaine

Lors de la présentation du modèle, Chris Gubbey, PDG de LEVC, solennel, a déclaré : « Aujourd'hui, c'est une journée incroyablement passionnante pour l'entreprise, pour les villes du monde, pour l'air que nous respirons et pour les conducteurs de véhicules utilitaires. » Avant d’ajouter : « Le lancement de LEVC marque le leadership de la Grande-Bretagne en tant que premier acteur dans la création de la seule société de véhicules électriques au monde dédiée au marché commercial urbain ».

« S'appuyant sur le meilleur du design et de l'ingénierie britanniques, ainsi que l'expertise technique de notre société sœur Volvo, nos produits contribueront à transformer la vie en ville et fourniront aux chauffeurs de taxi une économie de carburant hebdomadaire moyenne de 100 livres sterling par rapport à notre modèle diesel sortant », a soutenu par ailleurs M. Gubbey lorsqu’il a parlé des avantages que le TX apportera aux conducteurs de taxi.

 

Ouverture des commandes et premières livraisons

Prévu pour une mise en circulation au cours de ce mois, le TX a fait l’objet de sévères tests qui l’ont amené vers la chaleur extrême du désert de l'Arizona (Etats-Unis) et les températures glaciales du cercle arctique. Le carnet de commandes pour le modèle TX est ouvert depuis le 1er août 2017 et LEVC s’attend d’ores et déjà à satisfaire une forte demande (pour aller plus loin, lire notre article Taxi électrique : le "Black Cab" s'électrise et débarque à Paris).