Taxi électrique : la LTC teste son prototype en conditions extrêmes

Publié le 23 mars 2017 à 21h00 | La rédaction | 2 minutes

Avant sa commercialisation attendue fin 2017, la London Taxi Company met à rude épreuve son Black Cab électrique

Avant sa commercialisation attendue fin 2017, la London Taxi Company met à rude épreuve son Black Cab électrique

La London Taxi Company (LTC) développe actuellement une nouvelle gamme de taxis électriques. Un prototype de ce fameux véhicule a récemment été aperçu dans le cercle arctique durant un test réalisé dans des conditions extrêmes.

 

Black Cab TX5 électrique

Pour la London Taxi Company, 2017 est une année cruciale pour son développement. La fabrication de la nouvelle usine à Ansty étant achevée (près de Coventry), la compagnie envisage la production en série de son premier taxi électrique (TX5). Il sera mis en vente au dernier trimestre de cette année. Mais avant d’en arriver là, le prototype a d’abord été testé dans des conditions extrêmes en Norvège, dans le cercle polaire arctique. L’endroit a été choisi à dessein pour son climat extrême. Les images de ces tests, avec un véhicule en tenue de camouflage, ont récemment été divulguées. Pour Chris Gubbey, patron de la London Taxi Company, au vu des conditions dans lesquelles la voiture a été testée, ces images montrent que le constructeur a « mis son nouveau véhicule à rude épreuve ».

London Taxi Company 

Autonomie et commercialisation

Dans des villes comme Londres, les températures chutent régulièrement en-dessous de zéro lors de la période hivernale. Ces tests visent donc à garantir que l’autonomie du véhicule ainsi que le confort des passagers et du conducteur ne soient pas altérés lors de températures négatives.  Le chauffage et les ventilations de la cabine sont donc mise à l’épreuve dans un environnement réel de -15°C. Deux équipements qui ont un impact sur les performances de la batterie et donc sur l’autonomie réelle. D’autres tests dans un environnement de fortes chaleurs sont également envisagés dans les prochaines semaines. Leur objectif : valider le développement final du TX5 électrique avant une mise sur le marché attendue fin 2017.

Taxi électrique : le « Black Cab » s’électrise et débarque à Paris 

LONDRES : très ambitieuse en matière de réduction des émissions polluantes liées aux transports, la capitale britannique imposera aux sociétés de taxis de s’équiper de véhicules 100 % électriques lors du renouvellement de leurs flottes. Une obligation qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018.