En Chine, le groupe Daimler renforce ses positions sur la voiture électrique

Publié le 05 juin 2017 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Lors de la rencontre à Berlin entre la Chancelière et le Premier Ministre chinois, plusieurs accords entre industriels chinois et allemands ont été signés dans le domaine des véhicules électriques et autonomes

Lors de la rencontre à Berlin entre la Chancelière et le Premier Ministre chinois, plusieurs accords entre industriels chinois et allemands ont été signés dans le domaine des véhicules électriques et autonomes

L’allemand Daimler et le chinois BAIC Motor Corporation ont récemment signé un accord de partenariat visant à accélérer la mise sur le marché de nouveaux véhicules électriques et hybrides en Chine. Un accord conclu à Berlin, en présence de la Chancelière Angela Merkel et du Premier Ministre chinois Li Keqiang.

 

Prise de participation et nouveaux investissements

« La Chine, aujourd'hui, est déjà le plus grand marché mondial pour les voitures à basse et zéro émission, et Daimler s'est engagé à contribuer au développement de la mobilité électrique dans ce pays », a déclaré Hubertus Troska, membre du conseil d'administration de Daimler en charge de la Chine, lors de la signature du nouvel accord-cadre que le groupe allemand a conclu avec le constructeur chinois BAIC Motor Corporation afin d’accélérer le développement de ses véhicules électriques et hybrides rechargeables dans l’Empire du Milieu.

Concrètement, Daimler (Mercedes-Benz, Smart) devrait prendre une participation minoritaire dans la société Beijing Electric Vehicle Company (BJEV), une filiale de BAIC dédiée à l’électromobilité. En outre, les deux partenaires ont également convenu d’augmenter leurs investissements dans Beijing Benz Automotive (BBAC), leur coentreprise créée en 2005, afin de promouvoir l’introduction de nouveaux modèles de véhicules à énergies alternatives sur le marché chinois.

BAIC est le constructeur qui vend le plus de modèles hybrides rechargeables et électriques en Chine, pays devenu en quelques années seulement le premier marché mondial en termes de ventes de véhicules à basses émissions, devançant les Etats-Unis et l’Europe (découvrez toutes les actualités sur la Chine). Tout en restant l’un des plus grands émetteurs d’émissions polluantes dans le monde en raison notamment de ses activités de production et de consommation de charbon.

BYD Daimler Denza 

Entente commerciale non-dénuée de connotation politique

Le protocole d'accord entre Daimler et BAIC a été signé au cours d'une cérémonie organisée à Berlin en présence du Premier ministre chinois Li Keqiang et de la Chancelière allemande Angela Merkel, son hôte du jour. A cette occasion, d’autres coopérations en matière de production de véhicules à énergies alternatives et autonomes entre groupes allemands et chinois ont été officialisées, dont celle entre Volkswagen et JAC, mais aussi entre R. Bosch et Baidu. L’équipementier allemand prévoit notamment de livrer à son partenaire asiatique des capteurs pour véhicules autonomes.

Voiture électrique : Daimler resserre encore son calendrier

Suite à ces différents accords, le Premier Ministre chinois s’est déclaré « heureux de donner aux consommateurs chinois plus de choix ». Il a également adressé indirectement une pique à son homologue américain Donald Trump, attitude très inhabituelle pour un Premier Ministre chinois en visite à l’étranger, déclarant qu’il « ne se plaignait pas » de l’excédent commercial de l’Allemagne avec la Chine. M. Trump qui ne cesse de critiquer les excédents allemands, et dont la chancelière allemande a récemment mis en doute publiquement la fiabilité.

Les récentes tensions entre l’Allemagne et les Etats-Unis semblent ainsi encourager le rapprochement entre les dirigeants de la première économie européenne et l’élite politique et économique chinoise. 

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.