VIDEO - Nico Rosberg : un pilote F1 au volant d’un SUV électrique et chinois

Publié le 26 juin 2018 à 13h00 | La rédaction | 2 minutes

L’ancien pilote Formule 1 chez Williams et Mercedes livre ses premières impressions au volant du SUV électrique ES8

L’ancien pilote Formule 1 chez Williams et Mercedes livre ses premières impressions au volant du SUV électrique ES8

L’ancien pilote Formule 1 chez Williams et Mercedes, Nico Rosberg, vient de publier sur sa chaîne YouTube une vidéo le montrant au volant du premier SUV de NIO, l’ES8. Un SUV purement électrique qui vient d’ailleurs d’être commercialisé sur son marché domestique par le constructeur chinois.

Au mois d'avril, Nico Rosberg, le champion du monde 2016 de Formule 1 avait annoncé son retour derrière le volant, mais cette fois en pilotant l’une des monoplaces électriques de la Formula E, la Gen2. « Je suis très enthousiaste de prendre le volant de la Gen2 », avait-il déclaré à la presse. Une monoplace électrique à bord de laquelle il a pu réaliser quelques essais en Allemagne à l’occasion de l’E-Prix de Berlin du mois dernier.

Aujourd’hui, dans une nouvelle vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, le jeune retraité s’est rendu en Chine pour tester le SUV 100 % électrique du constructeur chinois Nio dévoilé au salon de Shanghai 2017, le NIO ES8. Un grand baroudeur de 4,98 mètres de long, capable d’accueillir jusqu’à sept passagers, mais qui, selon Rosberg, n’est pas encore au niveau d’un SUV Mercedes.

Disponible sur le marché chinois

Pour mémoire, l’ES8 est équipé de deux moteurs électriques installés à l'avant et à l'arrière, distillant une puissance 653 ch et 840 Nm de couple qui lui font bénéficier d’un système de traction intégrale. Alimenté par un pack batterie de 70 kWh, le véhicule revendique une autonomie de 355 km selon le cycle NEDC. Une autonomie pouvant même atteindre les 500 km à une vitesse moyenne de 60 km/h.

Côté performances, NIO promet un 0 à 100 km/h en 4,4 secondes. Rappelons également que la jeune pousse chinoise, connue pour la supercar électrique EP9 qui s’est illustrée sur le circuit du Nürburgring, a déjà lancé la commercialisation du modèle sur son marché domestique. Le véhicule y est vendu 448 000 yuan, soit environ 57 500 euros.

Galerie de photos