Licenciements : Tesla réduit aussi la voilure dans les panneaux solaires

Publié le 25 juin 2018 à 21h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

L’activité panneaux solaires est également concernée par la baisse d’effectifs décidée par le groupe Tesla

L’activité panneaux solaires est également concernée par la baisse d’effectifs décidée par le groupe Tesla

En quête de rentabilité, Tesla va réduire les effectifs de SolarCity, sa filiale de panneaux solaires qui emploie actuellement plus de 15 000 salariés. La compagnie californienne annonce aussi qu’elle va mettre fin à sa collaboration avec la société Home Depot.

 

SolarCity pourrait bientôt faire les frais de la baisse d'effectifs décidée par Tesla, sa maison-mère, le 12 juin dernier. L’information a été révélée par Reuters, qui a pu avoir accès à des documents internes et recueillir les propos de plusieurs salariés de la maison-mère témoignant sous anonymat. D’après les sources citées par l’agence de presse, une douzaine de bâtiments dédiés à l’installation de panneaux photovoltaïques sur la soixantaine appartenant à SolarCity devraient en effet stopper leurs activités d’ici quelque temps.

Tesla, qui n’a pas infirmé la nouvelle, a déclaré que d’éventuelles fermetures de sites entraient dans sa démarche actuelle de restructuration, qui, pour rappel, vise à terme une réduction de 9 % de la masse salariale du groupe, soit environ 4 000 employés.

Tesla sous pression

La firme californienne continue d’être sous la pression d’investisseurs fortement inquiets par ses résultats financiers. Le fabricant de voitures électriques basé à Palo Alto enchaîne les mauvais trimestres sans pour autant parvenir à réduire son endettement. Une tendance qui, selon l’avis de certains analystes, pourraient le conduire à déclarer faillite au cours des prochains mois, si elle n’était pas vite inversée. Après quinze années d’existence, la rentabilité semble donc enfin devenue le principal mot d’ordre au sein de la firme, qui ne cesse d’assurer qu’elle atteindra l’équilibre fin 2018.

Fondée en 2006, la société SolarCity commercialise des panneaux solaires pour les particuliers et les entreprises. En 2016, ses pertes s’élevaient à 800 millions de dollars, sa dette avoisinait les 3 milliards et ses caisses étaient presque vides. En rachetant cette compagnie il y a deux ans, l’idée de Tesla était de proposer une solution intégrée à ses clients, en combinant les panneaux solaires de SolarCity avec la gamme de batteries Tesla Energy pouvant stocker l’électricité produite.

Panneaux solaires Tesla 

Fin de la collaboration avec Home Depot

En plus de ces fermetures de sites, Tesla va également mettre fin au partenariat de distribution entre Home Depot et SolarCity. Home Depot, grande entreprise d’équipement de maisons, assure la moitié des ventes de SolarCity. Une annonce surprise dans la mesure où la prorogation de ce partenariat avait été annoncée par Tesla en février. SolarCity va donc désormais vendre exclusivement ses productions « par le biais de ses propres magasins au détail et son site web ». Une stratégie globale déjà employée pour la distribution de ses véhicules électriques.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.