BMW 225xe iPerformance : les premières images du restylage

Publié le 11 janvier 2018 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

La déclinaison hybride rechargeable lancée il y a tout juste un an conserve en l’état sa double motorisation essence-électrique de 224 ch

La déclinaison hybride rechargeable lancée il y a tout juste un an conserve en l’état sa double motorisation essence-électrique de 224 ch

L’ensemble de la gamme du monospace compact s’offre un léger restylage de mi-carrière. Uniquement déclinée dans sa version Active Tourer (5 places), l’hybride rechargeable reprend les évolutions esthétiques de ses sœurs thermiques mais conserve à l’identique sa chaîne de traction de 224 ch.

Un repoudrage plus qu’un restylage

Quelques heures seulement après l’annonce du millésime 2018 réalisée par Mini – dont le premier modèle électrique sera commercialisé l’an prochain –, la firme à l’hélice dévoile elle aussi la version restylée du premier monospace compact de son histoire. En réalité, il s’agit plus d’un « repoudrage » de mi-carrière qu’un véritable remaniement. Les deux déclinaisons Active Tourer (5 places) et Gran Tourer (7 places) sont concernées par ces évolutions esthétiques et améliorations techniques. Exclusivement disponible dans la première carrosserie, la variante hybride rechargeable baptisée 225xe iPerfomance reprend les nouveaux attributs de ses sœurs diesel et essence tout en conservant sa chaîne de traction.

BMW 225xe iPerformance

Puissance cumulée de 224 ch

Boucliers redessinés, calandre avant dont le double haricot a été élargi, nouvelles jantes et teintes (Jucaro beige et Sunset Orange), système d’éclairage adaptatif et antibrouillards à diode. Dans l’habitacle, BMW promet des sièges plus confortables, de nouveaux matériaux et annonce un nouvel écran tactile de 8,8 pouces ainsi qu’une instrumentation revue. Pour le reste, cette 225xe reprend l’excellente double motorisation composé d’un bloc essence 3 cylindres posé sur le train avant (136 ch / 100 kW) et d’un bloc électrique (88 ch / 65 kW) installé sur le train arrière. Piloté par une boîte de vitesses automatique Steptronic à 6 rapports, l’ensemble offre une puissance cumulée de 224 ch (385 Nm).

 

Disponibilité en mars prochain

Installée sous la banquette arrière, la batterie Lithium-Ion d’une capacité de 7,7 kWh alimente le moteur électrique et offre une trentaine de kilomètres en mode « zéro émission ». Via une trappe de charge située sur l’aile avant gauche, l’accumulateur peut être rechargé en 2h sur une borne de recharge ou une Wallbox résidentielle délivrant une puissance de 3 kW ou en 3h15 via une prise de courant domestique (2,3 kW). Pas de changement technique pour le troisième modèle hybride rechargeable le plus vendu en France l’an passé (762 immatriculations), derrière le crossover Mercedes GLC 350e et la compacte Volkswagen Golf GTE. Commercialisation attendue en mars prochain.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.