Elon Musk : Tesla sera rentable et positif à compter du troisième trimestre 2018

Publié le 23 avril 2018 à 09h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Même si son entreprise n’a été rentable qu’à deux reprises en 15 ans, le patron de Tesla promet que son cash-flow sera positif en fin d’année

Même si son entreprise n’a été rentable qu’à deux reprises en 15 ans, le patron de Tesla promet que son cash-flow sera positif en fin d’année

N’ayant quasiment jamais réalisé de profits depuis 2003, Tesla réaffirme aujourd’hui son optimisme et déclare que l’entreprise deviendra rentable à compter du troisième trimestre 2018. Une belle manière de répondre aux critiques dont le constructeur fait l’objet depuis de nombreux mois.

 

Faisant face à de nombreuses critiques, émanant notamment de ses investisseurs, mais surtout des médias internationaux suite au creusement de ses pertes, Elon Musk, le patron et fondateur de Tesla, a promis quelque chose d’assez inattendu. Dans un tweet, le PDG affirme que durant les deux derniers trimestres de l’année 2018, son entreprise basée en Californie deviendra rentable et disposera d’une trésorerie positive, et ce sans devoir lever de nouveaux fonds.

« Tesla sera rentable et positif au niveau du “cash-flow” au T3 et au T4, donc pas besoin de lever des fonds », s’est-il exprimé sur le réseau social à l’oiseau bleu. Un post qui fait office de réponse à un article de The Economist affirmant que Tesla va devoir lever entre 2,5 et 3 milliards de dollars cette année pour financer ses opérations, dont la production de sa berline « Model 3 » qui a pris beaucoup de retard.

Tout repose sur la Model 3

Une affirmation inattendue puisque Tesla n’est parvenu que par deux fois à dégager des bénéfices depuis sa création en 2003, dont un résultat de 22 millions de dollars au troisième trimestre 2016. Et un bon moyen de rassurer ses investisseurs sur la santé financière de l’entreprise. Pour mémoire, l’homme d’affaires d’origine sud-africaine avait déjà indiqué le 3 avril dernier qu’il n’aurait pas besoin d’apport d’argent supplémentaire cette année, en dehors des lignes de crédit déjà disponibles.Tesla compte ainsi sur la montée en puissance de la production de sa Model 3 pour se financer.

Tesla free cash flow

Rappelons que malgré un retard sur le calendrier de production et des livraisons de sa berline électrique suite à de nombreux problèmes rencontrés sur les chaînes d’assemblage, les productions du dernier-né de l’entreprise ont atteint les 2 000 unités hebdomadaires fin mars. Au prix d’une mobilisation de l’ensemble des ressources disponibles. Selon le dernier résultat trimestriel publié, la firme de Palo Alto a produit exactement 34 494 voitures, dont 14 728 exemplaires de Model S et X et 9 766 Model 3 durant le premier trimestre, soit une hausse de 40 % par rapport à 2017.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.